/misc
Navigation
Le rêve américain
d’Antony Auclair

TAMPA | Antony Auclair. Ce nom ne vous est peut-être pas encore familier, mais sachez que chez nos voisins du Sud, il commence à créer bien des remous.

Âgé de 24 ans, Antony fait partie des rares joueurs de football québécois ayant obtenu un contrat professionnel dans la Ligue nationale de football (NFL). En avril dernier, le joueur natif de Notre-Dame-des-Pins, en Beauce, s’est entendu sur les modalités d’un contrat de trois saisons avec les Buccaneers de Tampa Bay.

Le journaldequebec.com s’est donc rendu en Floride pour assister au camp d’entraînement des Buccaneers, afin de comprendre tout le processus dans lequel se trouve actuellement le produit du Rouge et Or de l’Université Laval.

Ce camp est sans conteste l’expérience la plus exigeante, mais aussi la plus déterminante de la jeune carrière d’Antony, en plus de symboliser l’ultime objectif d’une armée de footballeurs québécois.

L’ailier rapproché de 6’5” et 256 livres a maintenant un mois pour prouver aux têtes dirigeantes des Buccaneers qu’il mérite une place au sein de la formation floridienne. Sur 90 joueurs présents au camp, seuls 53 formeront l’équipe.

Voyez comment un jeune homme bien de chez nous réussit, une étape à la fois, à s’approcher de son rêve de percer un alignement de la ligue sportive la plus lucrative au monde, la NFL.

Un camp de sélection intense
Photo Alexandre Legault-Déry
Tampa est la deuxième ville la plus au sud de la NFL, après Miami. En ce début de camp d’entraînement, la température moyenne est de 33°C et le taux d’humidité est d’environ 80 %.

La NFL, c’est sérieux. N’entre pas qui veut sur le site d’entraînement d’une des 32 équipes de cette ligue. Avant d’accéder aux terrains de pratique des Buccaneers, il vous faut traverser trois entrées surveillées par des agents de sécurité. Les spectateurs sont également fouillés avant d’accéder au site.

De plus, au moins une cinquantaine d’employés sont présents à chaque journée du camp d’entraînement. Des porteurs d’eau aux responsables des communications, tous les employés de l’équipe sont vêtus de la tête aux pieds aux couleurs de l’équipe.

De la Beauce à la NFL
Photo Alexandre Legault-Déry
Une équipe de 24 entraîneurs a pour mission de mener les Buccaneers aux grands honneurs. L’entraîneur des ailiers rapprochés, Ben Steele, a aussi joué dans la NFL à cette position.
Photo Alexandre Legault-Déry
La performance d’Antony Auclair sur les unités spéciales pourrait être l’élément distinctif lui permettant de faire partie de la formation de 53 joueurs. Il devra démontrer à ses entraîneurs qu’il sait bloquer ses adversaires en toutes situations.
Ce que les autres pensent d'Auclair
Photo Alexandre Legault-Déry
À 256 livres, Antony Auclair est le deuxième ailier rapproché le plus lourd chez les Buccaneers. À 6’5", son physique imposant ne semble toutefois pas limiter son agilité. Un seul des six ailiers rapprochés présents au camp était plus petit que lui.
Photo Alexandre Legault-Déry
O.J. Howard et Cameron Brate devraient être les deux ailiers rapprochés partants de l’équipe. Howard a été le choix de première ronde des Buccaneers au repêchage de 2017 et Brate a capté 57 passes pour 660 verges la saison dernière.
Photo Alexandre Legault-Déry
Tous les faits et gestes d’Antony seront scrutés à la loupe puisque les Buccaneers seront cette année au centre de la série Hard Knocks qui sera diffusée sur HBO. À sa 12e saison, cette émission propose un accès privilégié aux joueurs et aux entraîneurs pendant leur camp d’entraînement.

Le salaire annuel minimum pour un joueur recrue dans la NFL est de 465 000 $ US. C’est ce que devrait empocher Antony Auclair s’il se taille une place au sein de l’équipe partante. Le plaqueur défensif Gerald McCoy est le joueur le mieux payé des Buccaneers avec un salaire annuel de 12,7 millions $ US.

Au moment d’écrire ces lignes, les jeux ne sont pas encore faits pour Antony Auclair. La prochaine étape importante pour lui sera les quatre rencontres préparatoires qui lui permettront de démontrer ses habiletés contre d’autres joueurs de la NFL. Le premier match aura lieu le 11 août en Ohio alors que les Buccaneers affronteront les Bengals de Cincinnati. La formation floridienne a jusqu’au 2 septembre pour déterminer quels 53 joueurs formeront son édition 2017-2018.

6 autres Québécois en action dans des camps de la NFL

Antony Auclair est l’un des sept joueurs québécois qui participent à un camp d'entraînement de la NFL cette année. Voici les autres Québécois dans la NFL.

Photo d'archives, Stéphane Cadorette
Mehdi Abdesmad (Titans du Tennessee)
Photo AGENCE QMI, DARIO AYALA
Elie Bouka (Cardinals de l'Arizona)
Photo LE JOURNAL DE MONTRÉAL, PIERRE-PAUL POULIN
Laurent Duvernay-Tardif (Chiefs de Kansas City)
Photo COURTOISIE, COWBOYS DE DALLAS
Louis-Philippe Ladouceur (Cowboys de Dallas)
Photo COURTOISIE, PACKERS DE GREEN BAY
Andy Mulumba (Rams de Los Angeles)
Photo d'archives, Stéphane Cadorette
Justin Senior (Seahawks de Seattle)