/misc
Navigation

«Un marchand d’art c’est un vendeur»

La prise de décisions entourant le contrat des joueurs vedettes pour l’année 1995, comme celui du lanceur Pedro Martinez, a été sans aucun doute l’élément déclencheur qui a mené au départ des Expos.

L’agonie des Expos s’est amorcée en 1990. Le propriétaire majoritaire des Expos, Charles Bronfman, avait pris la décision de vendre les Expos. Le président de l’époque, Claude Brochu s’est associé à Jacques Ménard, de Burns Fry, pour trouver des personnes prêtes à investir dans l’achat du club afin que l’équipe reste à Montréal.

[Lire la suite]

Dave Dombrowski, un fin renard

Dave Dombrowski, le président des Red Sox de Boston.

À l’époque où Serge Savard était le directeur général du Canadien, Dave Dombrowski occupait le même poste chez les Expos. Lors de nos discussions après nos matchs de squash (qu’il remportait plus souvent que moi), nous discutions du Canadien et de la façon dont Serge dirigeait son équipe. Je soulignais que Serge disait toujours qu’il avait au sein de sa formation des hommes forts, mais que c’était tout simplement pour défendre les petits joueurs.

[Lire la suite]

Cooperstown... peut-être une dernière fois!

Tim Raines sera peut-être le dernier ancien joueur des Expos intronisé à Cooperstown.

Cooperstown est un petit village niché dans les montagnes de l’État de New York. Pas bien loin d’Albany. Un village pittoresque qui évoque des petites communautés qu’on a tellement vues dans des films américains.

[Lire la suite]

Loading