/misc
Navigation

Les 50 événements de la rentrée

Guibord s’en va-t-en guerre

(sortie : 2 octobre)

Guibord est le député fédéral indépendant d’un immense comté du nord du Québec. Sous les yeux du pays tout entier, Guibord se trouve malgré lui à détenir au Parlement le vote décisif qui déterminera si le Canada ira-t-en guerre. Une comédie mordante où politiciens, citoyens et lobbys s’affrontent sans retenue, faisant éclater la démocratie en mille morceaux. Un film de Philippe Falardeau avec Patrick Huard, Suzanne Clément et Irdens Exantus.

Lip Sync Battle : Face à face

(dès le 2 octobre, à Musique Plus)

Avec des invités comme Marie-Mai, Karine Vanasse, Hélène Bourgeois Leclerc, Annie Brocoli et Alex Perron, la version québécoise des batailles de Lip Sync popularisées par Jimmy Fallon réservera assurément une foule de surprise aux téléspectateurs. Animé par Joël Legendre.

Trop humain/Guillaume Wagner

(les 6 et 7 octobre, au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts)

L’humoriste est de retour avec un deuxième one-man-show, une nouvelle production en formule stand-up, qui explore la bêtise humaine. Dans ce nouveau show, Guillaume Wagner parle des stupidités collectives et individuelles, et promet un spectacle aussi cinglant que le premier, sinon plus.

Disney sur Glace – Les trésors de Disney

(du 7 au 12 octobre, au centre Bell)

Disney sur glace est de retour avec un medley des contes de Disney, débutant avec le premier film animé, Blanche Neige et les sept nains, jusqu’au 50e, Raiponce. De Peter Pan au Roi Lion en passant par Alice au Pays des Merveilles, de beaux souvenirs sont à prévoir.

Ville-Marie

(sortie : 9 octobre)

Au cœur de Montréal, les destins d’une actrice européenne, de son fils, d’une infirmière et d’un ambulancier entreront en collision d’une manière brutale. C’est à l’urgence de l’Hôpital Ville-Marie que leurs vies seront irrémédiablement bouleversées. Un film de Guy Édoin avec Monica Bellucci, Pascale Bussières, Aliocha Schneider et Patrick Hivon.

Triptyque/Les 7 Doigts de la main

(du 14 au 25 octobre, à la TOHU)

Les chorégraphes Marie Chouinard, Victor Quijada et Marcos Morau ont été invités à participer à la création de cette nouvelle œuvre en trois temps des 7 Doigts de la main, ayant pour thème la gravité. Trois rencontres entre le cirque et la danse

Récidives/Plume Latraverse

(du 14 octobre au 12 décembre, à la Cinquième Salle de la Place des Arts)

Après 45 années de scène plus ou moins échevelées, Plume Latraverse nous propose Récidives, un spectacle acoustique posé, bien tempéré. Quatre-vingt-dix minutes de ses chansons les plus textuelles et poétiques qui l’ont gentiment marqué et qui illustrent bien son univers pictural d’auteur-compositeur et d’interprète observateur.

One World Tour/Ricky Martin

(14 octobre, au Centre Bell)

Le chanteur pop latino viendra enflammer le Centre Bell à l’occasion de sa dixième tournée mondiale : One World Tour. Il y interprétera quelques nouveautés, ainsi que ses classiques, comme Livin’ la Vida Loca, She Bangs et Shake Your Bon-Bon.

Gentleman Crooner/Michel Louvain

(sortie : 16 octobre)

L’infatigable Michel Louvain sera de retour le 16 octobre avec la sortie de son 30e album en carrière, Gentleman Crooner. À l’aube de ses 60 ans de carrière et de son 80e anniversaire, le chanteur souhaite rendre hommage aux grands crooners qui ont marqué l’histoire de la chanson. Retour sur scène en 2016 pour la grande tournée québécoise 60 ans de bonheur avec vous.

Demi Lovato

(le 19 octobre, au Centre Bell)

Elle a dominé les palmarès cet été avec son hit Cool for the Summer, prélude de son cinquième album studio à paraître le 16 octobre. Cette sortie attendue sera suivie d’une tournée nord-américaine, dont un arrêt à Montréal le 19. Avec Christina Perri, Mkto et Andee en première partie.

La Traversée du malheur/Michel Tremblay

(sortie : 21 octobre)

L’auteur publiera en octobre La Traversée du malheur, soit le dernier tome de La Diaspora des Desrosiers. Ce roman fait le pont avec le roman La grosse femme d'à côté et nous expliquera notamment le déménagement sur la rue Fabre et l'embonpoint de Nana.

Laisse-moi te dire/Paul Daraîche

(sortie : 23 octobre)

Après avoir battu des records de vente avec son album Mes amours, mes amis, Paul Daraîche récidive avec un nouvel opus de duos, Laisse-moi te dire. Ce dernier comprend une foule de nouveaux duos irrésistibles, dont un avec Ginette Reno et un avec Les sœurs Boulay. Ça promet!

Sun Leads Me On/Half Moon Run

(sortie : 23 octobre)

Après l’énorme succès de leur premier disque, Dark Eyes, le quatuor montréalais présentera son deuxième album Sun Leads Me On en octobre. L’opus de 13 pièces s’éloigne de la mélancolie folk-alternative de son prédécesseur, au profit d’un voyage animé par la découverte de soi.

Deux livres signés Marie Laberge

(double sortie : 26 octobre)

L’auteure québécoise Marie Laberge gâtera ses lecteurs deux fois plutôt qu’une, le 26 octobre, puisqu’elle sortira simultanément Treize verbes pour vivre – un essai sur la place de certains verbes dans la vie –, ainsi que Ceux qui restent – un roman qui traite de la vie après le suicide d’un proche.

Marche à l’ombre

(dès octobre, à Super Écran)

Dans cette première série dramatique originale pour Super Écran, quatre jeunes criminologues qui travaillent dans une maison de transition doivent gérer le retour vers la liberté d'une demi-douzaine de délinquants assez hétéroclites. Avec Laurence Leboeuf, Catherine Brunet, Ève Duranceau et Éric Robidoux.

Poésies/Grand Corps Malade

(sortie : octobre + spectacles : décembre)

Pour son 5e album en carrière, Grand Corps Malade a fait appel à plusieurs personnalités (dont Renaud, Charles Aznavour et Fred Pellerin) à qui il a imposé la phrase: « Il nous restera ça ». Ainsi, chacun des artistes qui se sont prêtés à l'exercice y interprétera son propre texte.

Seul comme un grand/Mario Tessier

(4 au 7 novembre, au Théâtre St-Denis)

Après 20 ans de succès au sein du groupe Les Grandes Gueules, Mario entame un défi de taille, soit celui de présenter son premier one-man-show. Véritable entertainer, il propose une performance alliant ses passions, faire rire et chanter, le tout agencé de stand-up à l’américaine. Le spectacle sera également parsemé de retrouvailles avec ses colorés personnages des Grandes Gueules.

007 Spectre

(sortie : 6 novembre)

24e film de James Bond et quatrième présence de Daniel Craig dans le rôle de l’agent 007, Spectre pousse cette fois-ci Bond sur la piste d’une sinistre organisation, qui lui permettront de découvrir peu à peu la terrible vérité derrière le SPECTRE.

Gala de l’ADISQ

(le 8 novembre, à Radio-Canada)

Le grand happening annuel de la musique québécoise sera de retour le 8 novembre dans le but de récompenser ses auteurs, compositeurs et interprètes préférés de l’année. Année après année, ce gala témoigne avec éloquence de la qualité et de la diversité des disques et des spectacles produits au Québec. Les nominations seront dévoilées le 22 septembre prochain.

La Guerre des tuques 3D

(sortie : 13 novembre)

C’est en version 3D et animée que La Guerre des tuques fait son retour, quelque 31 années après la version originale. Il s’agit d’une réinterprétation de ce film culte québécois, qui suit les traces de groupes de jeunes qui se livreront une immense bataille de balles de neige.

Cinq à sept

(du 17 novembre au 5 décembre, à l’Espace GO)

Elles sont comédiennes. Le travail les a réunies, l’espace d’une soirée, dans un cinq à sept. Elles ont bien des affinités de surface, mais sous les insides sur le milieu, des eaux souterraines grondent, que l’alcool aura tôt fait de faire remonter à la surface. Avec Kathleen Fortin, Julie Le Breton et Geneviève Schmidt. Texte de Fanny Britt et mise en scène de Mani Soleymanlou.

Hunger Games: La révolte – dernière partie

(sortie : 20 novembre)

Enfin, le dénouement tant attendu! Alors que la nation de Panem est en pleine révolte, Katniss devra confronter le président Snow dans un combat décisif. Avec ses plus proches compagnons et l'unité du District 13, elle devra risquer leur vie afin de libérer les citoyens de Panem.

The Weeknd

(le 24 novembre, au Centre Bell)

Après un virage pop/grand public réussi, l’artiste R&B The Weeknd (né Abdel Tesfaye) entame une tournée mondiale en support à son plus récent album, Beauty Behind the Madness.

Martine St. Clair chante Noël

(du 25 novembre au 23 décembre, au Cabaret du Casino)

Pour une première fois en carrière, Martine St-Clair interprète les grands classiques de Noël, tels qu’Ave Maria, Sainte Nuit, White Christmas et Marie-Noël entourée de sept musiciens. Formule brunch/spectacle offerte.

Premier album/David Thibault

(sortie : fin novembre)

Il s’est fait connaître grâce à ses imitations surprenantes d’Elvis Prestley, mais a pris son envol grâce à la version française de l’émission The Voice, où il s’est rendu jusqu’en finale. David Thibault fera finalement paraître son premier album à la fin novembre, sur lequel il propose un assemblage de chansons originales à saveur rétro.

Série Noire

(cet automne, sur ICI Tou.tv Extra)

Récompensée par 11 Prix Gémeaux en 2014, Série Noire est de retour cet automne avec de nouvelles situations loufoques et des paysages hivernaux, qui constituent la toile de fond de cette comédie dramatique. Les 10 épisodes de la deuxième saison seront disponibles dès l'automne sur ICI Tou.tv Extra. La série sera présentée sur ICI Radio-Canada Télé en janvier 2016.

Maxim Martin

(sortie : fin novembre)

L’humoriste Maxim Martin publie un récit autobiographie dans lequel il raconte comment ses choix de vie passés ont failli saboter sa carrière. Plongé dans une spirale destructrice, il explique comment il s’est repris en mains pour se réapproprier sa vie et sa carrière.

Le fantôme de Paradis City/Jean Leloup

(le 5 décembre, à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts)

Pour la toute première fois de sa carrière, Jean Leloup sera complètement seul sur scène pour présenter son univers déjanté… en toute intimité! Des projections vidéo, des histoires et bien sûr des chansons – ses nouvelles comme ses inoubliables –, le tout dans une formule inattendue à l'image de Leloup.

Un nouveau conte de Fred Pellerin à l’OSM

(les 9, 11 et 12 décembre, à la Maison Symphonique)

Kent Nagano et Fred Pellerin se retrouvent pour une troisième fois lors d’un concert où la musique symphonique rencontre l’imaginaire du célèbre conteur de Saint-Élie-de-Caxton. Vivez cette rencontre festive entre le conte et la musique! Mise en scène de René Richard Cyr.

Le Ballet Casse-Noisette

(du 11 au 30 décembre, à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts)

Ce classique du temps des Fêtes, qui a enchanté des générations d’enfants (et leurs parents), est de retour pour une 52e année à la Place des Arts. Cette adaptation chorégraphique du conte d’E. T. A. Hoffmann suit le voyage fantasmagorique de la petite Clara au Pays des neiges et au Royaume des friandises. Une présentation des Grands Ballets Canadiens.

Patrick Watson

(les 15 et 16 décembre, au Métropolis)

Armé de son piano et de tous ses objets inusités qui lui servent d’instruments sur scène, Patrick Watson sera de retour au bercail juste avant Noël, après une longue tournée qui le fera visiter New York et Berlin, sans oublier la Californie et le Portugal.

L’Oratorio de Noël

(les 16 et 17 décembre, à la Maison symphonique)

L’une des compositions les plus lumineuses de Bach sera présentée en décembre à la Maison symphonique. Le Chœur de l’OSM et quatre brillants choristes vous transporteront ainsi dans l’atmosphère du temps des fêtes. Sous la direction de John Nelson, spécialiste de l'oratorio!

Star Wars – Le réveil de la force

(sortie : 18 décembre)

Trente-deux ans après la sortie de l'épisode VI, Le Retour du Jedi, la saga Star Wars se poursuit avec un septième opus : Le Réveil de la force. Il s’agit en fait du premier film de la troisième trilogie Star Wars (réalisé par J. J. Abrams) et sans contredit l’une des sorties les plus attendues de 2015.

Toruk – Le premier envol/Cirque du Soleil

(du 21 décembre au 3 janvier, au Centre Bell)

Des milliers d’années avant l’intrigue du film AVATAR (dont il est inspiré), ce spectacle signé Cirque du Soleil évoque un monde qui dépasse l’imagination. Figure prédominante des légendes et de la culture na’vi, cette fascinante créature rouge et jaune qu’est le leonopteryx sera chevauchée pour la toute première fois et jouera un rôle déterminant dans la destinée des clans Na’vi.