/misc
Navigation

L’histoire américaine mise en musique

★★ Kim Richardson ★★
photo LE JOURNAL DE MONTRÉAL, PIERRE-PAUL POULIN

Natural Woman (Aretha Franklin)

«C’est un grand classique. J’ai beau l’avoir chanté des millions de fois, je ne m’en lasse jamais. Mais c’est aussi une chanson qui vient avec beaucoup de pression puisque c’est LA chanson d’Aretha Franklin.»

★★ Rick Hughes ★★
photo LE JOURNAL DE MONTRÉAL, PIERRE-PAUL POULIN

American Trilogy (Elvis Presley)

«Jeune, mes parents écoutaient beaucoup Elvis Presley. Je me souviens l’avoir vu chanter American Trilogy peu de temps avant son décès. Il chantait: Hush, little baby, don’t you cry; You know your daddy’s bound to die. Je sentais réellement qu’il me parlait à moi; j’ai perdu mon père en 1971 alors qu’il n’avait que 29 ans.»

★★ Louis Morissette ★★
photo AGENCE QMI, FRÉDÉRIC AUCLAIR

Smells Like Teen Spirit (Nirvana)

Ring of Fire (Johnny Cash)

Suspicious Mind (Elvis Presley)

Superstition (Stevie Wonder)

Roadhouse Blues (The Doors)

Holy Grail (Justin Timberlake et Jay Z)

Bridge Over Troubled Water (Simon and Garfunkel)

November Rain (Guns and Roses)

Purple Haze (Jimmy Hendrix)