/homepage
Navigation
40 000 albums vendus au Canada

Un disque d'or pour Mes Aïeux

Mes Aïeux a reçu lundi une plaque certifiant que son plus récent album, La Ligne orange, s'est écoulé à plus de 40 000 exemplaires depuis son lancement, début octobre.
© Jean-Paul Poulin Mes Aïeux a reçu lundi une plaque certifiant que son plus récent album, La Ligne orange, s'est écoulé à plus de 40 000 exemplaires depuis son lancement, début octobre.

Coup d'oeil sur cet article

Deux mois seulement après son lancement, l'album La Ligne orange, de Mes Aïeux, a reçu lundi la certification or pour 40 000 exemplaires vendus au Canada.

Même s'ils avaient déjà une vague idée des chiffres de vente de leur plus récent opus, les six musiciens du groupe étaient agréablement surpris de recevoir leur plaque commémorative lundi avant-midi.

« Nous sommes privilégiés d'avoir un si bon public, s'est réjoui Benoît Archambault quelques minutes après que l'attachée de presse du groupe leur eut annoncé la bonne nouvelle. On est super contents de la réaction des gens, c'est très encourageant. »

Abonné au succès

Mes Aïeux est véritablement abonné au succès depuis l'avènement de sa chanson Dégénérations. Le disque En famille, qui inclut la désormais célèbre chanson à répondre, s'est en effet écoulé à plus de 230 000 exemplaires depuis 2004. Lancé deux ans plus tard, le live Tire-toi une bûche a quant à lui facilement franchi le cap des 100 000 ventes. Les chiffres officiels compilés par Nielsen SoundScan faisaient état de 44 361 exemplaires vendus de La Ligne orange en sept semaines seulement.

Exploit

Il s'agit d'un bel exploit compte tenu des difficultés actuelles du marché du disque, dont les ventes ont fondu de 15 % au Québec cette année par rapport à 2007. La certification or a d'ailleurs été révisée en avril dernier au Canada pour s'adapter à la crise, passant de 50 000 à 40 000 exemplaires vendus.

La chanson Le Déni de l'évidence, premier extrait de La Ligne orange, figurait au deuxième rang des chansons francophones les plus jouées à la radio la semaine dernière.

« Garder le focus »

Malgré ce nouvel accomplissement, les membres de Mes Aïeux disent garder les deux pieds sur terre.

« Nous ne pensons pas en fonction des ventes car cela nous ferait perdre notre focus, explique Marie-Hélène Fortin. C'est un aspect parallèle à notre métier qui est plaisant, voire rassurant, mais qui doit rester secondaire devant la musique. »

« Nous ne nous sommes jamais fixé d'objectif de ventes, confirme Stéphane Archambault. Ainsi, quand nous recevons une récompense comme celle d'aujourd'hui, elle est encore plus extraordinaire à nos yeux. »

Commentaires