/homepage
Navigation
Alain Lessard

Des quilles aux romans

Alain Lessard, un Beauceron aux intérêts multiples...
© Courtoisie Alain Lessard, un Beauceron aux intérêts multiples...

Coup d'oeil sur cet article

Champion aux quilles, psychologue de formation, le Beauceron Alain Lessard a aussi une autre passion : la littérature. Il présente en ce moment son deuxième roman, Tais-toi petite poupée, publié aux Éditions du Mécène.

Ce roman raconte l'histoire de Sarah, cinq ans, qui s'apprête à connaître un destin tragique. À la suite de son divorce, son père s'écroule et met fin à ses jours. Se réfugiant dans le silence, la fillette se confie à Sassou, son ours en peluche, et, plus tard, à son journal intime. L'arrivée d'un autre homme dans la vie de sa mère bouleversera bien des choses dans la vie de Sarah.

Psychologie

De toute évidence, Alain Lessard met à profit sa formation de psychologue - il est bachelier en psychologie - pour décrire les caractères de ses personnages. « Je me suis toujours intéressé à la psychologie des gens. Quand je regarde un film dans lequel il y a un meurtrier, je me demande toujours comment en est-il arrivé là? Quand un joueur de hockey marque son premier but dans la Ligue nationale, je me demande toujours comment il se sent à ce moment-là », explique Lessard.

Le premier roman de l'auteur de 25 ans, À tous ceux qui ont si bien su me laisser mourir..., traitait de la psychologie d'un suicidé et de son entourage. Si ce premier roman lui a été inspiré par le suicide d'un ami, il y a neuf ans, Tais-toi petite poupée fait dans la fiction.

Dès la 1re année

Du plus loin qu'il se souvienne, Alain Lessard a toujours aimé la littérature. « Je me souviens, en première année, je m'appliquais à refaire mes « a » pour qu'ils soient parfaits. »

Plus tard, c'est par l'écriture de poèmes qu'il a tenté d'attirer l'attention des filles. « Je n'étais pas très sportif, alors je me reprenais en leur écrivant des poèmes. » Et ç'a fonctionné, semble-t-il.

En ce moment, Alain Lessard planche sur l'écriture d'une pièce de théâtre. Déjà, d'autres idées de romans lui trottent dans la tête. Le jeune auteur écrit aussi des chansons. « Tout ça se complète », note-t-il.

Finalement, en attendant un travail de prof au cégep Beauce-Appalaches, dans la Beauce, Lessard travaille au salon de quilles de son père, à Saint-Georges, Le Salon Quilles Plus. Il est d'ailleurs champion aux quilles, remportant des compétitions au pays et même aux États-Unis.

Commentaires