/homepage
Navigation
Baseball

Ntema Ndungidi veut renaître avec les Caps

Ntema Ndungidi
© Archives Ntema Ndungidi

Coup d'oeil sur cet article

Même si son état de santé suscite encore toutes les questions du monde, Ntema Ndungidi a le mérite de ne jamais abandonner en forçant la main des Capitales de Québec, qui lui donneront une nouvelle chance lors du camp d'essai, jeudi, au stade municipal.

Ndungidi, un prometteur choix de première ronde des Orioles de Baltimore en 1997, a roulé sa bosse dans le baseball affilié, mais des troubles mentaux ont freiné sa progression, particulièrement au cours des dernières années. En 2003, il avait disputé 17 matchs dans l'uniforme des Caps, ne frappant que dans une moyenne au bâton de ,233. Après un incident en 2005 après lequel il a dû être hospitalisé, son nom a circulé dans quelques rumeurs, mais il n'a pas été revu dans l'entourage de l'équipe.

Il y a deux semaines, le joueur de 30 ans originaire du Zaïre redonnait signe de vie au gérant Michel Laplante, qui a bien voulu tendre l'oreille.

« Lorsque sa médication est bien dosée et contrôlée, il est un individu très correct et il possède des dispositions athlétiques extraordinaires. Il nous jure qu'il est en pleine forme physique et mentale. À première vue, on n'a pas la place pour lui, mais je veux bien voir s'il pourrait nous refiler un coup de main cet été au besoin ou s'il peut être référé à une autre organisation », a indiqué Laplante.

Deuxième chance

Bien entendu, ce dernier n'espère pas de miracle, mais il juge tout de même insensé de fermer la porte complètement.

« Je ne peux pas l'inviter automatiquement au camp d'entraînement sur deux semaines, mais pourquoi pas une journée au camp d'essai? Il nous a contactés il y a deux semaines, puis encore une fois la semaine passée. Le gars tient mordicus à avoir une autre chance. Je n'ai pas le droit de ne pas lui laisser. »

Ndungidi, qui évolue à la position de voltigeur, a déjà été considéré comme le quatrième meilleur prospect des Orioles en 2001 selon Baseball America, avant d'être libéré et réclamé par les Mariners de Seattle la même année. Au terme de la saison 2002, il a signé un contrat des ligues mineures avec les Expos de Montréal. Il a ensuite opté pour la Ligue de baseball senior du Québec.

« Il n'a pas joué beaucoup depuis quelque temps, mais Patrick Deschênes n'a pas vraiment joué pendant deux ans et il est devenu notre MVP l'an passé. Je ne dis pas qu'il fera la même chose, mais ça ne coûte rien de le voir », plaide Laplante.

Le camp d'essai se mettra en branle au stade municipal, jeudi, au milieu de l'avant-midi.

stephane.cadorette@journaldequebec.com

Commentaires