/homepage
Navigation
Unités Spéciales

Esposito exige un meilleur effort

Coup d'oeil sur cet article

Au football, les unités spéciales ont toujours un grand rôle à jouer, mais c'est encore plus vrai lorsque deux défensives de premier plan s'affrontent.

Les unités spéciales des Carabins de Montréal ont littéralement explosé les Stingers de Concordia, dimanche dernier. « Frank Bruno était en feu, a imagé le coordonnateur Francesco Pepe Esposito. Les gars devant ont aussi très bien bloqué. Ils ne font rien de très, très compliquer, mais ils le font très bien et ils sont bien coachés. »

En plus de Bruno, les Carabins misent sur un autre bon retourneur en Hamid Mamouhdi. « Cela devient plus difficile de gérer où botter, a reconnu le coordonnateur des unités spéciales lavallois. Contre Bishop's, on voulait éviter Turner (Steven). Cette fois-ci, il faudra miser sur une autre stratégie. »

Vers les lignes de côté?

Il ne faudrait pas se surprendre que Christopher Milo vise les lignes de côtés.

Esposito n'a pas apprécié la prestation de ses ouailles face aux Gaiters qui ont notamment réussi un retour de dégagement de 62 verges pour un touché en début de match. « Nous avons moins bien joué parce que l'effort n'était pas là, a-t-il affirmé. Quant à Milo, il n'a pas tiré comme il le devrait. Il est conscient qu'il doit mieux faire. »

« Sur le touché de Turner, on lui avait demandé de botter de l'autre côté, de poursuivre l'ancien ailier défensif étoile du Rouge et Or, mais le retourneur a reçu le ballon directement dans les mains. Il n'a pas botté aussi fort qu'il peut le faire. Je ne me suis pas laissé endormir par sa bonne moyenne. »

Le Rouge et Or continuera d'utiliser quatre retourneurs en rotation, soit Julian Féoli, Victor Tremblay, Maxime Béland et Guillaume Rioux.

Commentaires