/homepage
Navigation
cathie gauthier

Dernières volontés

Coup d'oeil sur cet article

Dans un troisième document, les conjoints ont écrit ceci : « Nous demandons que nos corps soient incinérés. Nous ne voulons pas être exposés. Que nos dernières volontés soient respectées ».

Une quatrième lettre indique qu'aucun membre de la famille n'a d'assurance-vie. Le couple écrit qu'il lègue tous ses biens à une personne, dont le nom ne peut être divulgué en raison d'une ordonnance de non-publication. Les conjoints demandent à ce que leurs dettes soient à la charge des parents adoptifs de l'accusée car « ils sont les seuls à avoir la capacité financière pour absorber les frais ».

Dans cette même lettre, l'accusée et son mari demandent que leurs cendres (des cinq membres de la famille) soient placées dans la même urne afin que « nous ne soyons jamais séparés ».

L'agent Ringuette poursuivra son témoignage aujourd'hui. Au terme du procès, dont la durée prévue est de trois semaines, les membres du jury auront à prononcer un verdict de culpabilité ou de non-culpabilité envers l'accusée. Dans ses directives au jury, le juge Jean-Claude Beaulieu, de la Cour supérieure, a rappelé que l'accusée est présumée innocente.

katia.bussiere@journaldequebec.com

Commentaires