/homepage
Navigation
aide sociale au québec

Vingt ans de prestations.

Coup d'oeil sur cet article

Même si elles sont jugées sans contraintes à l'emploi, certaines personnes restent accrochées à l'aide sociale durant plusieurs années.

Selon le plus récent relevé statistique, les prestataires d'aide sociale ayant des contraintes sévères à l'emploi reçoivent des prestations de dernier recours durant vingt ans. Parfois plus. La moyenne est de 225,6 mois ou plus de 19 ans.

On en compte plus de 130 000 inscrits au programme de « solidarité sociale », dont une grande partie souffrent de problèmes liés à la santé mentale, d'ordre intellectuel ou d'apprentissage.

Plus du tiers ont des problèmes physiques incurables. Le ministère leur verse chaque mois plus de 106,7 millions et leur prestation moyenne est de 826,19 $.

Ceux qui reçoivent de l'aide sociale ont parfois des « con­train­tes temporaires » à l'emploi, mais leur durée moyenne de prestations est supérieure à 11 ans.

Les personnes de 55 et plus sont fortement présentes dans cette sous-catégorie avec une présence cumulative de 15,5 ans à l'aide sociale. Les adultes sans contraintes à l'emploi reçoivent des prestations durant en moyenne 9 ans (107,7 mois).

Scolarité et pauvreté

Impossible de ne pas faire un lien direct entre la scolarité et la pauvreté. Selon les données du ministère, plus du tiers des adultes à l'aide sociale n'ont pas terminé leurs études secondaires et plus de 114 000 personnes ont une scolarité « inconnue ». Plus de 82 000 adultes ont tout au plus terminé leur 5e secondaire.

Plus d'un quart de million d'assistés sociaux sont des personnes seules et, globalement, le Québec comptait à la fin de 2009 plus de 370 000 adultes vivant de l'aide sociale, dont 142 000 sans contraintes à l'emploi. Le gouvernement leur verse plus de 236 millions chaque mois. La situation n'a guère changé depuis 2007, malgré la crise économique.

Commentaires