/homepage
Navigation
FOOTBALL UNIVERSITAIRE

Karl Monjoie avec le Rouge et Or

Coup d'oeil sur cet article

Karl Monjoie portera les couleurs du Rouge et Or de l'université Laval la saison prochaine.

Le garde de 6 pi 1 po et 300 livres des Spartiates du Vieux-Montréal a pris sa décision cet après-midi. Monjoie hésitait entre le Rouge et Or et les Carabins de Montréal. Il avait aussi visité le Vert & Or de Sherbrooke avant Noël.

«Nous sommes bien contents de sa décision, a mentionné l'entraîneur-chef Glen Constantin. Il s'agit d'une belle addition.»

Monjoie est le huitième joueur de ligne offensive à se joindre au Rouge et Or depuis le début de la période de recrutement. «Nous avions besoin de renflouer l'écurie, a illustré Constantin. J'espère en accueillir un neuvième (lire Hugo Desmarais).»

«À court terme, nous avions des besoins avec les départs de David Bouchard et de Louis-David-Gagné, de poursuivre le pilote lavallois. Nous aurons d'autres départs l'an prochain. Nous recherchions de jeunes joueurs de ligne talentueux. Notre entraîneur (Carl Brennan) a maintenant la matière première sous la main pour travailler.»

Quatre Spartiates

Monjoie est le quatrième finisssant des Spartiates à se tourner vers le Rouge et Or sans compter l'ailier défensif Arnaud Gascon-Nadon qui transfère de Rice après une belle carrière au Vieux-Montréal. Il s'agit de la meilleure récolte depuis plusieurs années. L'an dernier, le plaqueur Jean-Alexandre Bernier avait été le seul produit des Spartiates à choisir Laval.

«Je ne connais pas les raisons de ce succès, a indiqué Constantin. Les gars du Vieux-Montréal souhaitent vivre quelque chose de différent.»

Il y a quelques jours, le demi défensif Mohamed Zerbo avait aussi confirmé sa venue dans la Vieille Capitale. L'ailier espacé Alexandre Lortie et le porteur de ballon Pascal Lochard seront aussi vêtus en rouge et or l'an prochain.

Le Rouge et Or accueille Hugo Desmarais en fin de semaine. Le bloqueur étoile des Spartiates est en visite à Québec en compagnie de son père. Desmarais hésite entre Laval et Montréal tout en gardant la NCAA dans sa mire.

«Je n'ai pas reçu d'offre avant le 3 février parce que mon dossier n'a pas encore été traité au «clearing house», a-t-il souligné. Je garde espoir si jamais une bourse se libère en raison d'une blessure ou si un joueur ne satisfait pas les critères académiques. Je ne sais pas si je vais prendre une décision avant le 1er mars ou attendre.»

Le 1er mars est la date limite d'inscription dans les universités canadiennes pour les programmes contingentés.

Deux visiteurs

Deux autres visiteurs se sont pointés au PEPS cette semaine. Le quart-arrière Jean-Sébastien Ppouliot, des Élans de Garneau, et le demi de coin Chris Lavaud, des Islanders de John Abbott.

Pouliot visitera les Carabins cette semaine avant de trancher sur son avenir. Quant à Lavaud, des visites sont prévues à Ottawa et à Wilfrid-Laurier. Chris est le jeune frère de Samaël qui évolue comme secondeur à Laval puis deux ans.

Commentaires