/homepage
Navigation
Télésérie

Luc Picard dans la peau de Raymond Malenfant

L'homme d'affaires Raymond Malenfant sera incarné par le comédien Luc Picard dans une minisérie de quatre heures présentée en 2011.
Archives L'homme d'affaires Raymond Malenfant sera incarné par le comédien Luc Picard dans une minisérie de quatre heures présentée en 2011.

Coup d'oeil sur cet article

Luc Picard a été choisi pour personnifier Raymond Malenfant dans une télésérie qui sera consacrée à l'homme d'affaires de Québec.

Le comédien, qui avait campé Michel Chartrand au petit écran, s'associe au réalisateur Ricardo Trogi (Horloge biologique et Québec-Montréal) pour la production originale Malenfant, qui comprendra quatre épisodes de 60 minutes. Le tournage débutera cet été dans la région de Montréal pour une diffusion sur Séries + au printemps 2011.

Malenfant est présentée comme une minisérie sur la vie de l'homme d'affaires Raymond Malenfant, qui a bâti un empire à partir de rien avant de tout perdre dans une histoire de faillite accablante. Le reste de la distribution n'est pas encore connu. L'écriture de la série a été confiée à Claude Paquette, scénariste de la minisérie Willie.

On se souvient notamment de Raymond Malenfant pour sa lutte avec le syndicat lorsqu'il était propriétaire du Manoir Richelieu. Le conflit s'était envenimé au point où un manifestant, Gaston Harvey, avait perdu la vie.

Il aura 80 ans

Originaire de Rivière-du-Loup, Raymond Malenfant franchira, le 6 octobre, le cap de 80 ans. Jeune, il aspirait à devenir prêtre, alors qu'il étudiait au juvénat des pères maristes à Québec. Il suit une autre voie en s'enrôlant dans les Forces armées. En janvier 1956, il achète une maison inachevée à Limoilou. Graduellement, il acquiert des terrains sur lesquels il fait construire des maisons. En 1965, il se lance dans l'hôtellerie en inaugurant le motel Universel sur le chemin Sainte-Foy. En 1986, il achète le Manoir Richelieu au gouvernement du Québec.

Comme il ne reconnaît pas le syndicat des employés, un bras de fer s'engage entre lui et la CSN. En 1987, sa fortune est évaluée à 400 millions de dollars. Il possède alors la chaîne Universel (neuf établissements), six tours à bureaux et un centre de ski. À peine six ans plus tard, il déclare faillite.

En février 1999, Raymond Malenfant passe plusieurs jours en prison à Saint-Jérôme à la suite d'un refus de payer une amende municipale. Le 27 juin 2001, il est happé par une voiture à Laval. L'accident le plonge dans un coma de quelques jours. En mai 2008, il est condamné à une amende de 900$ pour quatre infractions au règlement d'urbanisme. Aujourd'hui, il est dans un état critique.

Commentaires