/homepage
Navigation
PORNOGRAPHIE JUVÉNILE

Dénoncé par sa femme, il plaide coupable

Coup d'oeil sur cet article

Un Lévisien de 34 ans, Alexandre Giguère-Smolla, a plaidé coupable, hier, au palais de justice de Québec, à une accusation de possession de pornographie juvénile et à une autre d'avoir accédé à une telle pornographie.

Fait particulier au dossier, c'est la conjointe de Giguère-Smolla qui a contacté la police de Lévis, en avril 2009, après avoir découvert plusieurs fichiers contenant des photos et des vidéos de pornographie juvénile sur l'ordinateur de son conjoint.

La perquisition effectuée au domicile de l'individu a permis aux policiers de mettre la main sur l'ordinateur en question pour y découvrir une centaine de fichiers de pornographie juvénile.

L'homme, qui dit avoir déjà amorcé une démarche thérapeutique, devra faire l'objet d'un rapport présentenciel demandé par Me Nathalie Leroux du ministère public.

Les représentations sur la peine se tiendront le 29 novembre, mais une peine minimale de 45 jours de prison est prévue en pareil cas.

Commentaires