/homepage
Navigation

Cinq faussaires interceptés

Coup d'oeil sur cet article

Cinq individus arrêtés lundi soir par la police de Québec à la suite d'une infraction au Code de la sécurité routière ont comparu, hier, au palais de justice de Québec, pour y faire face à des accusations de fabrication et d'utilisation de monnaie contrefaite.

C'est pour des vitres trop teintées et une plaque d'immatriculation mal fixée que les patrouilleurs auraient décidé d'intercepter le véhicule à bord duquel les accusés se trouvaient. Les trois hommes et deux femmes avaient des faux billets de 50 $ américains en leur possession.

Signalement

Peu de temps avant leur arrestation, le café Starbuck's de Beauport avait signalé que des jeunes avaient tenté d'utiliser un faux 50 $ pour acheter un café.

Selon la police de Québec, les jeunes se rendaient dans des commerces pour y acheter des objets de moindre valeur à l'aide d'un faux 50 $ et se faisaient remettre la monnaie en argent ayant cours légal.

Le Ministère public, représenté pas Me Sonia Lapointe, s'est opposé à la remise en liberté de Lorenze Kerby Cassion, 25 ans, Joderson Grand-Pierre, 23 ans, Jean-Philippe Jean-Baptiste, 20 ans, tous trois de Montréal, de même qu'à celle de Noémie Brassard et Valérie Vinet.

Hormis Noémie Brassard, qui subira son enquête sur remise en liberté provisoire aujourd'hui, tous devront revenir en cour demain pour leur enquête en cautionnement.

Le Ministère public a déjà annoncé que de nouvelles accusations allaient être portées.

Commentaires