/homepage
Navigation
Soirée annuelle à l'île d'Orléans

Les Trois Accords dans l'univers de Félix

Dimanche soir, Les Trois Accords s'éclateront sur la scène de la boîte à chansons l'Espace Félix-Leclerc, à l'île d'Orléans.
© Les ARCHIVES Dimanche soir, Les Trois Accords s'éclateront sur la scène de la boîte à chansons l'Espace Félix-Leclerc, à l'île d'Orléans.

Coup d'oeil sur cet article

Les Trois Accords animeront, dimanche, la soirée annuelle au profit de la Fondation Félix-Leclerc, à l'île d'Orléans. « Pour nous, c'est tout un honneur », dit le jeune batteur Charles Dubreuil, qui considère le regretté poète comme « le père des rappeurs dans le sens le plus noble du terme ».

« Pour nous, c'est vraiment un honneur », ajoute le porte-parole, en avouant ne pas être très familier avec l'univers de Félix Leclerc, tout en reconnaissant la grandeur de son œuvre. « Vous savez, comme je suis de la génération des années 1980, je ne l'ai pas connu. Mais comme je suis un fidèle auditeur de la radio de Radio-Canada, j'entends souvent parler de lui et de son œuvre.

Même après toutes ces années, on le sent toujours aussi présent, aussi de son temps », au dire du jeune musicien. « Au fil des dernières années, je me suis intéressé à l'œuvre de Georges Brassens et j'ai découvert qu'il était un rappeur à sa façon. Il y a de ces rappeurs qui ne traitent que de choses superficielles comme le sexe et l'argent, mais il y en a d'autres qui tiennent un discours plus consistant, en privilégiant une parole de qualité. C'est ce qu'ont fait Brassens et Leclerc, chacun à sa façon. »

Un intouchable

Hier, au moment de l'entrevue, le porte-parole des Trois Accords ne savait pas encore s'ils intégreront des chansons de Félix lors du spectacle qu'ils présenteront, dimanche, à l'Espace Félix-Leclerc. « C'est sûr qu'il y aura un clin d'œil, mais probablement sous la forme racontée plutôt que chantée. On pourrait lire un de ses poèmes... J'ai entendu plusieurs interprètes de Brassens et je trouvais que ça sonnait faux. Ce n'est pas évident d'interpréter Félix Leclerc. C'est un intouchable en raison de son style très caractéristique. »

Soirée de succès

Pour cette soirée-bénéfice, présidée par Pierre Karl Péladeau et Julie Snyder - Quebecor soutient financièrement l'œuvre de Nathalie Leclerc, la fille de Félix -, Les Trois Accords offriront un tour d'horizon de leur répertoire à succès qui couvre déjà plus de 10 ans. Charles Dubreuil, Pierre-Luc Boisvert, Alexandre Parr et Simon Proulx comptent plusieurs succès à leur actif, depuis Hawaïenne jusque Dans mon corps, en passant par Saskatchewan, Tout nu sur la plage, Le bureau du médecin, Lucille et Caméra vidéo.

Après leur passage dans l'intimité de la boîte à chanson de l'île d'Orléans, le joyeux quatuor se retrouvera, le lendemain, devant des milliers de spectateurs à l'International des montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu.

« Pour nous, qu'il y ait 100 ou 10 000 spectateurs, rien ne change. On fait la fête selon le feeling qu'on reçoit du public », explique Charles Dubreuil, en rappelant « une mémorable rencontre » dans un bar de Baie-Comeau au lendemain d'un immense rassemblement sur les plaines d'Abraham dans le contexte du Festival d'été de Québec.

Par ailleurs, les 3 et 4 septembre, Les Trois Accords présenteront la quatrième édition de leur Festival de la poutine de Drummondville. Après avoir attiré notamment Éric Lapointe, le Pascale Picard Band, The Lost Fingers et Cœur de pirate, ils présenteront cette fois Les Cowboys Fringants, Orange orange... et Les Trois Accords eux-mêmes, qui s'y produiront pour la première fois. Après quoi, ils travailleront à leur quatrième album, entre deux nouvelles virées en France!

Commentaires