/homepage
Navigation
subvention de 18,1 millions

Du gaz naturel pour Thetford Mines

Stephen Harper était de passage à Thetford Mines, lundi, pour annoncer une subvention de 18,1 millions de dollars à Gaz Metropolitain pour la construction d'un gazoduc.
© Reuters Stephen Harper était de passage à Thetford Mines, lundi, pour annoncer une subvention de 18,1 millions de dollars à Gaz Metropolitain pour la construction d'un gazoduc.

Coup d'oeil sur cet article

Ottawa accorde une subvention de 18 millions de dollars à Gaz Métro pour la construction d'un gazoduc qui reliera Thetford Mines au réseau québécois d'alimentation de gaz naturel.

Ce tronçon de 72 kilomètres permettra de préserver plus de 700 emplois en rendant les entreprises plus concurrentielles, s'est réjoui hier Luc Berthold, maire de Thetford Mines, en apprenant la nouvelle que venait annoncer le premier ministre du Canada, Stephen Harper.

« C'est un projet qu'on attend depuis 20 ans, a-t-il dit. À la suite du déclin de l'industrie minière, notre économie s'est diversifiée et les entreprises réclament le gaz naturel (...) Avec l'augmentation du prix du pétrole, des entreprises ont pensé fermer il y a deux ans. Le prix du gaz est plus bas et plus stable », a précisé M. Berthold.

Avec cette annonce, Stephen Harper voulait signifier son intention de soutenir le développement économique régional. « Pour visiter toutes les régions du Québec, j'aurai besoin d'au moins un autre mandat, a blagué M. Harper. Les régions ont un rôle primordial à jouer. Notre gouvernement veut des régions fortes. »

Livraison en 2012

D'ici à la fin de 2012, le gazoduc qui alimente le Québec avec le gaz naturel provenant de l'Ouest canadien sera prolongé de son point de chute situé à Vallée-Jonction jusqu'à Black Lake, localité en banlieue de Thetford Mines. Gaz Métro s'est engagée à investir 6,6 millions dans la réalisation de ce projet.

La première étape consistera pour l'entreprise à obtenir les autorisations environnementales requises et à se soumettre à la réglementation de la Régie de l'énergie, a expliqué la présidente de Gaz Métro, Sophie Brochu.

Selon l'échéancier établi, les travaux de construction du gazoduc débuteront au printemps 2012 et s'achèveront à l'automne 2012. Le tronçon empruntera l'emprise de la route 112 qui appartient au ministère des Transport, de sorte que Gaz Métro n'aura pas à négocier l'achat de propriétés privées, a précisé Mme Brochu.

Les principaux clients de Gaz Métro dans la région de Thetford proviendront d'abord des entreprises industrielles et commerciales, des institutions telles que les hôpitaux, les collèges et les écoles secondaires, bref des clients qui auront une grande consommation, a expliqué Sophie Brochu. Le réseau de distribution du gaz pourrait ultérieurement s'étendre à de nouveaux quartiers résidentiels.

« En plus de réduire leurs coûts, ces entreprises pourront améliorer leur bilan environnemental, puisque le gaz naturel est l'énergie fossile émettant le moins de gaz à effet de serre », a précisé Mme Brochu.

Commentaires