/homepage
Navigation
CAMP D'ÉVALUATION DE LA LCF

Record personnel pour Marc-Antoine Fortin

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO -Marc-Antoine Fortin a égalé son record personnel au bench press en soulevant la barre de 225 livres à 19 reprises.

«Avec l'adrénaline, je pensais me rendre à 20, mais je suis content, a souligné l'ailier défensif du Rouge et Or de l'Université Laval. J'égale ma meilleure performance.»

Satisfait de sa prestation sous la barre, Fortin l'était encore plus de l'intérêt porté à son endroit depuis son arrivée dans la Ville reine. «Je vais avoir rencontré toutes les équipes sauf la Saskatchewan, a-t-il souligné. Je reçois plus d'intérêt que j'aurais pensé. Lors de l'entrevue avec les Lions de la Colombie-Britannique, j'ai été honnête à une question difficile et je ne pense pas m'avoir aidé. Je leur ai dit que j'allais choisir l'emploi de rêve s'il se présentait au lieu de tenter ma chance dans la LCF.»

Baillargeon blessé

Une blessure à un pectoral a ennuyé Pascal Baillargeon lors des tests au bench press. «Je me suis blessé, mercredi, à mon dernier entraînement avant de partir pour Toronto, a raconté le garde du Rouge et Or. C'est décevant de n'avoir réussi que 19 répétitions au lieu de 22 comme j'ai fait plutôt cette semaine, mais je ne savais pas comment mon corps allait réagir.»

La blessure ne semble pas très grave. «Il n'y a pas une grosse déchirure comme dans le cas de Marc-Antoine Beaudoin-Cloutier», a précisé Baillargeon. Invité au camp d'évaluation l'an dernier, l'ancien ailier défensif du Rouge et Or n'avait pas été en mesure de prendre part aux tests de bench press.

Baillargeon a rencontré toutes les formations de la LCF sauf les Eskimos d'Edmonton. «La rencontre avec Toronto était stressante, a-t-il souligné. Il y avait dix personnes dans la chambre et la rencontre était filmée. Je suis bien content de l'intérêt qu'on me porte, mais le plus important est à venir. Je dois démontrer dans les situations à un contre un que je suis prêt pour la LCF.»

Trois entrevues

Sans surprise, les Alouettes de Montréal et les Tiger Cats de Hamilton ont reçu le botteur du Rouge et Or Christopher Milo en entrevue. Les deux formations avaient déjà signifié à son agent Darren Gill leur intérêt. Les Roughriders de la Saskatchewan ont également rencontré le joueur par excellence de la Coupe Uteck. «Ça se passe pas mal comme prévu, a indiqué Milo. Hamilton semble rechercher un botteur de dégagement alors que Montréal n'a qu'un seul botteur sous contrat.»

Commentaires