/homepage
Navigation
CAMP PRINTANIER DU ROUGE ET OR

Feoli reste serein

L'ailier espacé Julian Feoli reçoit des traitements du physiothérapeute Guy Asselin. À l'arrière-plan, on aperçoit Samaël Lavaud, qui campera lui aussi un rôle de spectateur au camp de printemps.
© Richard Boutin L'ailier espacé Julian Feoli reçoit des traitements du physiothérapeute Guy Asselin. À l'arrière-plan, on aperçoit Samaël Lavaud, qui campera lui aussi un rôle de spectateur au camp de printemps.

Coup d'oeil sur cet article

ORLANDO | Julian Feoli a eu un petit pincement au cœur lorsque son cochambreur Christopher Milo est débarqué à Orlando dans la nuit de dimanche, à son retour du camp d'évaluation de la LCF.

« J'ai eu le temps de faire mon deuil depuis ma blessure, mais je ne suis pas resté insensible lorsque Christopher est revenu, a confié l'ailier espacé du Rouge et Or de l'Université Laval. Lorsque je suis arrivé avec le Rouge et Or, c'était un de mes objectifs à long terme de participer au camp d'évaluation. J'étais sur le point de réaliser cet objectif avant de me blesser. »

« C'est une expérience que je souhaitais vivre, de poursuivre le produit des Spar­tiates du Vieux-Montréal. Plus tard, j'aurais eu de beaux souvenirs à partager. Je suis toutefois content pour les gars qui ont eu la chance d'y participer et de bien faire. »

Parce qu'il ne sera pas prêt pour les camps d'entraînement de la LCF au début juin, Feoli a très peu de chances d'être ­repêché à moins qu'une équipe décide d'investir pour l'avenir. « Parce que je ne suis pas capable de courir, cela ne sert à rien de penser au repêchage, a-t-il résumé. Je n'ai même pas d'agent.

« Il serait hors de question que je me pointe à un camp en juin en sachant que je ne suis pas en pleine forme, d'ajouter Feoli. Je ne veux pas paraître mal en raison de ma blessure. »

Réaliste

Feoli ne fait pas une croix sur la LCF, mais il est réaliste. « Je vais terminer mon bac à l'automne et c'est certain que je vais revenir à Laval pour une cinquième année. Ma blessure m'a fait réaliser qu'il y a une vie après le football. J'ai remis des choses en perspective. »

Le détenteur du record pour le plus grand nombre de réceptions dans l'histoire du Rouge et Or aimerait recevoir un appel de la LCF l'an prochain, mais il refuse de regarder trop loin.

« S'il y a de l'intérêt à mon endroit l'an prochain alors que je serai agent libre, je vais tenter de leur prouver que je suis à la hauteur, sinon je passerai à autre chose. Je suis de plus en plus en paix avec cette réalité, surtout depuis que j'ai recommencé à marcher sans problème. »

Commentaires