/homepage
Navigation
Défi DIÈTE

«Non merci»

Coup d'oeil sur cet article

Comprenez-vous ce que je veux dire par ce titre ? Peut-être que oui, peut-être que non ? Pas évident, n'est-ce pas ? Je m'explique. Pour beaucoup de gens, dire « non » à quelqu'un ou à quelque chose est extrêmement difficile. Lorsque je fais des formations en entreprise auprès des gestionnaires, il en ressort que la difficulté à refuser est la principale raison de leur stress.

Vous le savez, ce n'est pas évident de dire « non » à quelqu'un, surtout lorsque c'est un collègue de travail, un client, ou pire encore, votre patron. Quoi qu'il en soit, dire « non » demande une grande force de caractère et une bonne dose de confiance en soi. Votre ego tout entier n'aime pas dire « non », n'est-ce pas ? Vous avez peur de manquer quelque chose.

Voilà où je veux en venir. Si au travail, il est compliqué pour vous de dire « non », vous pouvez maintenant vous offrir ce plaisir sur un plateau d'argent grâce à votre diète.

Un peu de psychologie

La capacité à dire non est intimement liée à votre niveau de discipline personnelle. C'est la discipline et votre détermination face à votre diète qui peuvent vous permettre de dire non.

Le Dr Scott Peck, dans son livre à succès Le chemin le moins fréquenté, explique que la discipline est la capacité à refuser des plaisirs immédiats pour les remplacer par des plaisirs supérieurs, mais plus tard. Il cite en exemple les athlètes olympiques qui doivent refuser les soirées entre amis et les partys qui se terminent au petit matin, pour aller à leur entraînement aux aurores. Ce faisant, ils repoussent des plaisirs immédiats pour goûter, un jour, le plaisir immense d'un dépassement de soi, et peut-être, s'ils sont suffisamment disciplinés, vivre une participation aux Jeux olympiques et même, dans certain cas, gagner une médaille.

Demandez à tous ceux qui ont vécu ce plaisir extrême, ils vous diront sans hésitation que le plaisir de la victoire vaut amplement les fois où ils ont dit « non » pour ne pas aller à des partys. En prime, les souvenirs de leur victoire demeurent gravés dans leur esprit pour le reste de leur vie.

Dire non à quoi ?

Revenons à votre diète. Pensez-y, vous pouvez maintenant vivre la même joie en disant « non merci » au gâteau au chocolat alors que tous les autres, qui ne sont pas à la diète, disent oui. Quel plaisir d'affirmer votre discipline et votre confiance en vous en refusant de manger ce que vous auriez facilement accepté, il y a quelques semaines. Quelle victoire sur vous ! Le plus drôle, c'est qu'en refusant le gâteau, vous allez rendre les autres personnes mal à l'aise de l'avoir accepté.

Multipliez ce plaisir à plusieurs reprises et vous voudrez le revivre encore et encore. À quoi dire non, me direz-vous ? C'est simple. À tout ce qui vous sort de votre discipline et vous éloigne de votre but. Par exemple, ça peut être de dire non au gâteau au chocolat, à la deuxième assiette, à la troisième coupe de vin, à grignoter en écoutant la télé le soir, au sucre dans votre café, à la tentation de ne pas aller vous entraîner, etc.

Lorsque vous commencerez à vraiment ressentir ce plaisir, vous ne voudrez plus vous en passer, et le souvenir de votre victoire sur vous-même demeurera gravé dans votre mémoire pour le reste de votre vie.

Commentaires