/homepage
Navigation
Défi DIÈTE

On ne lâche pas

Coup d'oeil sur cet article

On ne lâche pas la gang ! C'est souvent le mot d'ordre qu'on utilise lorsqu'on veut s'entraider, lorsque c'est difficile ou encore lorsqu'on a envie de lâcher. Comme vous êtes, pour la plupart, à mi-chemin de votre marathon Défi diète, il est possible que vous commenciez à manquer de souffle.

Tous les marathoniens vous le diront, les quinze premiers kilomètres, ça va. C'est après cela que la vraie détermination devient nécessaire. C'est pareil pour votre diète. Les premières semaines, c'est tout nouveau, tout beau. On a de bonnes intentions, on en parle à tout le monde, on organise nos repas et nos entraînements, tout est parfait. Mais, après six ou sept semaines, l'engouement du début commence à s'effriter un peu et le découragement nous gagne. C'est normal et il ne faut surtout pas s'en faire avec ça.

« MOTIVATION PLUS »

Au cas où vous commenceriez à manquer un peu de motivation, je vous suggère mes recettes de « motivation plus » pour traverser le mur psychologique et passer au deuxième souffle.

VOICI QUELQUES IDÉES :

√ D'abord, dites-vous que vous n'êtes pas seul, tout le monde passe par l'étape du découragement. C'est là qu'on distingue les tenaces des autres.

√ Affichez-vous un objectif intermédiaire (sur votre réfrigérateur, par exemple). Ce n'est pas votre objectif final, mais un p'tit but à atteindre à court terme, question de se récompenser. Les marathoniens le font : « Faut que je tienne encore 1 km ». Dans votre cas, ça pourrait être : « Je veux perdre deux livres d'ici Pâques », ou encore « je veux gagner un autre trou de ceinture d'ici le début du printemps ».

√ Sortez et placez bien en vue un vêtement qui vous allait jadis. Ou encore, achetez-vous en un, un poil plus petit, qui deviendra votre source de motivation intermédiaire. Suspendez-le quelque part dans votre chambre à coucher et regardez-le vous faire de l'oeil chaque matin. Imaginez-vous que votre vêtement vous murmure : « Quand vas-tu me porter ? J'attends après toi ! »

√ Aussi, débarrassez-vous immédiatement de vos vêtements qui sont devenus trop grands. Donnez-les et, surtout, ne les gardez pas au cas où. Le fait de les garder vous garde une porte de sortie. Il faut que vous fermiez cette porte de sortie.

√ Déguster un de vos petits plaisirs, l'espace d'un repas, puis reprenez vos nouvelles habitudes dès le repas suivant. Vous apprendrez ainsi à maîtriser votre discipline.

√ Faites de la visualisation. Voyez-vous à votre poids santé. Créez-vous des images claires de ce que vous aurez l'air dans quelques mois.

√ Touchez-vous et sentez les bourrelets qui fondent. Découvrez de nouveaux os jadis inaccessibles. Vous allez voir, le « feeling » est super.

Finalement, une autre façon de reprendre votre motivation, c'est de mettre votre objectif en évidence et de l'afficher partout où il est possible de le faire. Si vous n'avez pas votre objectif à l'esprit en permanence, vous succomberez peut-être lors de la fête de votre fils, ou encore lors du party que votre beau-frère a organisé pour sa conjointe. Vote motivation s'essouffle ? Ressaisissez-vous et, surtout, ne lâchez pas !

Commentaires