/opinion/columnists
Navigation

Le respect

Coup d'oeil sur cet article

Inspirer le respect, obtenir le respect, se faire respecter. C'est gros, c'est grand, mais tellement important. Le respect est à la base de tout comportement. Il créera toute la différence dans notre existence et dans la société dans laquelle nous aurons à évoluer.

Bien entendu, le discours est encore le même. C'est avant de naître que ça commence.

Quand la mère et le père vont prendre conscience qu'un être humain va bientôt voir le jour et qu'il faudra aussitôt le respecter. On n'y échappe pas. L'enfance est le commencement de chaque élément déterminant de l'existence.

Inspirer le respect

C'est par la confiance en soi et une certaine sagesse qu'on inspire immédiatement le respect. Par des gestes accomplis. Par le regard que l'on pose sur les autres. Par la compréhension. Certaines personnes possèdent naturellement ce don.D'autres doivent le développer et peuvent y arriver grâce à l'éducation reçue et à la prise de conscience.

Regardez autour de vous et cherchez qui inspire la confiance, votre confiance. Très souvent, les enfants ressentent ce sentiment avec leurs grands-parents. Peut-être que ces derniers, par l'expérience acquise avec leurs propres enfants, ont modifié leur approche, sont devenus plus calmes, plus à l'écoute et, par le fait même, inspirent le respect de leurs petits-enfants.

Il y a aussi tous ceux qui se dévouent pour des causes humanitaires sans compter. Tous ces gens ordinaires qui font des choses extraordinaires. Pas juste chez nous, mais dans le monde entier. Des personnes, ni riches ni célèbres qui, dans l'anonymat, tentent d'améliorer le sort de leur prochain en les aidant sans réserve et en entraînant d'autres avec eux dans cette noble démarche.

Se faire respecter

Prenons le cas de la violence conjugale. C'est le plus bel exemple d'un manque total de respect où les deux parties ont leur part de responsabilité. L'un par le manque et l'autre par acceptation.

On ne parle pas ici d'homme ou de femme. On parle de violence physique et psychologique et, dans ce dernier cas, de nombreux hommes sont aussi violentés psychologiquement par leurs conjointes. Se faire respecter est un droit et on doit faire marcher ce droit.

aEn tant qu'être humain et citoyen, nous devons respecter notre prochain. Non pas dans une indifférence polie, mais en posant les bons gestes.

N'oublions pas le dicton Aide-toi et le ciel t'aidera. Le respect n'est pas unilatéral, mais plutôt un excellent exercice de comportement et de conjugaison. Je te respecte et tu me respectes.

Il suffit d'en faire sa forme pensée. C'est vraiment possible.

Commentaires