/opinion/columnists
Navigation

Des pensées à partager

Coup d'oeil sur cet article

Écrites au fil des mois, voici quelques pensées que je veux partager avec vous. Je reçois de nombreux courriels sur lesquels vous exprimez vos pensées, vos accords et vos désaccords. Sachez que je vous lis avec plaisir et intérêt. Je profite de ce moment pour vous inviter à me proposer des sujets par l'intermédiaire de mon blogue ou du Le Journal.

Bla-bla-bla

Il y en a qui parlent pour parler. D'autres, pour dire des choses insignifiantes. Il y en a, bien sûr, qui tiennent des propos captivants, intéressants, mais il y a ceux... qui s'écoutent parler, qui font les paons dans les salons, qui promettent monts et merveilles.

Ils nous séduisent presque. Au début ! Mais plus tard, une fois qu'on les connaît, on les voit venir de loin. On ne les croit plus. Ils n'ont pas de parole... Sinon du bla-bla-bla. Alors, on ne les entend même plus.

La politesse, S.V.P.

Sommes-nous polis ? Moi, ce qui m'agresse le plus, c'est quelqu'un que je ne connais ni d'Ève ni d'Adam et qui m'interpelle en me tutoyant. Comme aurait dit mon grand-père, « on n'a pas élevé les cochons ensemble ! »

La politesse, ça s'apprend. C'est l'affaire des parents de voir que leurs enfants utilisent l'abécédaire de la politesse : s'il vous plaît, non merci, oui merci, bonjour, au revoir...

C'est fou de parler de ces simples choses, mais pourtant, il faut les signaler. Prendre du temps pour enseigner la politesse à un enfant, c'est en faire un être humain doté de civisme.

La famiglia

La famille, c'est ce qui nous donne le sentiment de faire partie d'une cellule. Pour certains, la famille, c'est lourd, c'est exigeant, c'est parfois décevant. Mais pour d'autres, elle est un repère. D'où l'on vient. L'origine.

Si vous avez la chance d'avoir une famille avec père, mère, frères, sœurs, alors cultivez-la. Bichonnez-la. La famille sera toujours là entre les rires et les larmes de votre vie. On ne s'en rend pas toujours vraiment compte, mais lorsqu'elle est présente au bon moment, c'est rassurant et réconfortant.

Si vous êtes sur le point d'en fonder une, préparez-vous à transmettre ces valeurs fondamentales.

La patience

Quand les temps sont durs, quand les événements difficiles surgissent dans notre vie personnelle ou professionnelle, il faut se recentrer sur l'essentiel.

Bien entendu, cela a l'air facile exprimé comme ça, mais pourtant, c'est ce qui est le plus sage à faire. C'est dans l'adversité, quand on regarde autour de soi ce qui est valable, qu'on se remet à apprécier ce qu'on a.

Dans la vie, tout finit par reprendre sa place. Il ne faut rien brusquer et prendre ses décisions judicieusement et stratégiquement. La patience est de mise et comme le disait en italien un cher ami : « Chi va piano va sano, chi va sano va lontano ! » (Qui va lentement va sûrement, qui va sûrement va loin!). Bon dimanche!

Commentaires