/homepage
Navigation
Phase 2 du complexe jules-dallaire

80 M$ pour une tour de 28 étages

Une fois terminé, le complexe Jules-Dallaire aura cette allure avec une deuxième tour de 28 étages pour des logements ainsi que l'ajout de six étages à vocation hôtelière, sur la première tour existante.
© Courtoisie Une fois terminé, le complexe Jules-Dallaire aura cette allure avec une deuxième tour de 28 étages pour des logements ainsi que l'ajout de six étages à vocation hôtelière, sur la première tour existante.

Coup d'oeil sur cet article

La société immobilière Cominar veut investir 80 millions, dès cet automne, dans la phase 2 du complexe Jules-Dallaire à Québec pour un nouvel immeuble de 28 étages, dont la moitié comportera des appartements haut de gamme.

Selon les informations du Journal de Québec, la Ville de Québec vient finalement d'accepter ce concept immobilier proposé par Cominar pour la seconde phase du complexe, situé sur le boulevard Laurier, près des ponts.

Emballé, le président de la société Cominar, Michel Dallaire, a enfin accepté de dévoiler le projet attendu depuis plusieurs mois à Québec. « Je suis vraiment content, je pense que ça va donner un beau coup d'œil à l'entrée de la ville. C'est un projet amélioré qui est vraiment structurant », a-t-il confié.

Le nouvel immeuble comptera 28 étages, le second en importance à Québec après le complexe G de la Colline parlementaire. « Les 13 premiers étages seront réservés pour des espaces à bureaux, mais nous ajoutons 15 étages supplémentaires à la tour pour offrir 200 logements locatifs haut de gamme », précise M. Dallaire.

Il rappelle que c'est « un peu à la demande de la ville de Québec », qu'apparaît ce volet locatif dans la phase 2 du complexe immobilier, estimé à 80 millions. Le dernier étage de l'édifice comportera les espaces communs, comme les terrasses extérieures, spas et autres aménagements.

Changer le zonage

Il manque toutefois une étape à franchir avant que Cominar puisse procéder à la première pelletée de terre de ce projet. Le règlement de zonage actuel ne permet que la construction des 13 étages à bureaux qui avaient été autorisés par le passé. Cominar doit donc obtenir l'approbation de la population à l'intérieur d'un processus de consultation publique qui s'amorcera au cours des prochaines semaines.

« Je crois que les citoyens vont apprécier ce concept immobilier qui va embellir le paysage du boulevard Laurier. C'est un projet qui va certainement améliorer les choses », soutient Michel Dallaire.

Dès le changement au zonage obtenu, le président de Cominar se dit prêt à lancer le chantier de construction cet l'automne comme il le prévoit. « C'est un chantier qui devrait durer deux ans et nous allons entreprendre les démarches pour la location des espaces aussi rapidement que possible », ajoute-t-il.

Phase 3 : un hôtel

De plus, la société a déjà prévu une phase 3 dans cet immeuble, car la ville de Québec a aussi consenti à l'ajout à de six étages à la tour 1 existante pour l'aménagement d'un hôtel de 200 chambres.

« Nous arrivons donc avec un concept qui mixte le secteur à bureau, le locatif résidentiel et les condos-hôtels qui suivront en 2015. C'est nouveau à Québec; nous sommes les premiers à procéder avec un tel concept », affirme M. Dallaire.

Pour l'instant, il préfère ne pas élaborer davantage sur ce volet hôtelier dans le complexe. L'investissement nécessaire n'est pas précisé avec exactitude ni la formule locative qui sera retenue.

Commentaires