/homepage
Navigation
Amphithéâtre

Le projet de loi 204 divise le PQ

Les députés péquistes Louise Beaudoin et Pierre Curzi seraient opposés au projet de loi 204.
© Agence QMI Les députés péquistes Louise Beaudoin et Pierre Curzi seraient opposés au projet de loi 204.

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC - Plusieurs députés du Parti québécois s'opposent au projet de loi 204 portant sur le nouvel amphithéâtre de Québec. La députée de Rosemont, Lise Beaudoin, songerait même à démissionner.

Selon ce que rapporte le quotidien Le Devoir dans son édition de samedi, au moins quatre députés péquistes seraient contre le projet de loi privé, qui vise à sécuriser le contrat de gestion du futur colisée conclu entre la Ville de Québec et Quebecor.

La volonté de la chef du Parti québécois, Pauline Marois, d'imposer la ligne de parti en prévision de l'adoption du projet parrainé par la députée Agnès Maltais serait vivement contestée.

«C'est grave, toute l'histoire du projet de loi 204. Moi, je ne veux pas voter pour ça. C'est clair», a dit Mme Beaudoin. «Je vais avoir une vraie décision à prendre et d'autres aussi, je ne suis pas seule.»

Outre Lise Beaudoin, les députés Lisette Lapointe (Crémazie), Pierre Curzi (Borduas) et Jean-Martin Aussant (Nicolet-Yamaska) seraient également opposés au projet.

À défaut d'obtenir l'unanimité des députés de l'Assemblée nationale, nécessaire pour que le projet soit soumis au vote des parlementaires, le gouvernement pourrait inclure un volet concernant le nouvel amphithéâtre de Québec dans une loi omnibus de fin de session parlementaire.

Jusqu'à présent, le député de Québec solidaire, Amir Khadir, et les députés indépendants Éric Caire et Marc Picard ont annoncé qu'ils n'avaient pas l'intention d'appuyer le projet de loi.

Commentaires