/lifestyle/books
Navigation
Livres d’ici

Un roman sur l’acceptation de soi

Coup d'oeil sur cet article

Une grande fille
Danielle Steel
Édition Les Presses de la Cité
331 pages.
Avec plus de 560 millions d'exemplaires vendus dans 47 pays et traduits en 28 langues, Danielle Steel est une des romancières les plus lues au monde. Femme de cœur et de tête, elle demeure particulièrement attachante. Beaucoup de choses ont été dites à son sujet, mais Danielle Steel ajoute régulièrement de nouveaux volets à son histoire.

Reconnue pour être très active sur le plan social, Danielle Steel a créé et dirigé deux fondations, l'une consacrée aux personnes atteintes de maladies mentales et aux enfants victimes de maltraitances, l'autre chargée de venir en aide aux sans-abri. Elle a été propriétaire d'une galerie d'art contemporain et continue d'organiser et de commanditer de nombreuses expositions.

La haute couture est un autre univers qui la passionne. Jeune maman, elle entraînait ses cinq filles aux défilés. Aujourd'hui, ce sont ses filles qui l'y emmènent, d'autant que deux de celles-ci sont dans le milieu de la mode. Et maintenant, une nouvelle page d'histoire s'est écrite récemment : deux jeunes artistes, un chanteur et un compositeur de sa connaissance lui ont demandé de leur écrire des paroles de chansons à partir desquelles ils composeraient leurs mélodies. Danielle Steel n’avait jamais écrit de chansons et avait très peur de ne pas être à la hauteur. L'expérience fut très concluante et ses textes originaux en français - traduits en anglais - la lanceront sûrement vers une autre aventure très bientôt.

étrangère parmi les siens

Mais pour l'instant, l'auteur vient de lancer son récent ouvrage Une grande fille qui raconte l'histoire d'une jeune fille victime de moquerie parce qu'elle est légèrement ronde.

Se sentir étrangère parmi les siens, c'est ce que Victoria Dawson a toujours vécu. Ses sœurs sont aussi brunes, minces et élancées qu'elle est blonde et ronde.

Victoria subit les moqueries de son père et les critiques de sa mère et, malgré ses efforts, la jeune femme peine à résister à la nourriture.

Victoria comprend que pour s'épanouir, elle doit s'éloigner de sa famille. Elle part s'installer à New York et devient professeure dans une prestigieuse école privée. Ses parents la considèrent toujours comme le vilain petit canard, mais Victoria rencontrera l'amour, grâce auquel elle finira par s'accepter telle qu'elle est : ronde et belle !

Cet instant là
de Douglas Kennedy

Thomas Nesbitt est un écrivain new-yorkais dans la cinquantaine. Un jour, il reçoit deux missives qui vont changer sa vie : les papiers de son divorce et un paquet posté d'Allemagne par un certain Johannes Dussmann... Thomas se remémore : parti à Berlin en pleine guerre froide, Thomas arrondit ses fins de mois en travaillant pour une radio de propagande américaine. Il rencontre Petra, l'Allemande réfugiée à l'Ouest, et c'est le coup de foudre. Petra lui raconte son histoire douloureuse dans une ville soumise à l'horreur totalitaire. Véritablement amoureux, Thomas va devoir faire un choix impossible. Aujourd'hui, vingt-cinq ans plus tard, Thomas est-il prêt à affronter toute la vérité ?

Cet instant-là, Douglas Kennedy, Édition Belfond - 492 pages.
La comtesse des ombres
de Garey Wallace
Début du XIXe siècle, Italie. La comtesse Carolina Fantoni va épouser Pietro, le célibataire le plus couru de la région, mais une terrible épreuve vient obscurcir sa vie : elle perd la vue progressivement. Inexorablement, sa vision se réduit, lui cachant la beauté des paysages qu'elle aime tant. Ses parents refusent de la croire, tout comme son fiancé. Seul Pellegrino Turri, inventeur excentrique et ami, épris de la comtesse, met au point une invention révolutionnaire : la première machine à écrire, qui va permettre à Carolina de communiquer avec son entourage. Cette invention va sceller le destin de ces deux rêveurs, qui entament une correspondance secrète et dangereuse...
La comtesse et les ombres, Garey Wallace, Édition Les Presses de la Cité - 269 pages
L'art du bonheur dans un monde incertain
de Sa Sainteté le Dalaï-Lama et Howard Cutler
Dans cet ouvrage, Howard Cutler, docteur en médecine et psychiatre, interroge Sa Sainteté le Dalaï-Lama sur les rapports entre l'individu et le collectif, l'aliénation sociale, les préjugés, la haine, le racisme, le nationalisme, la violence et le dialogue, le bonheur et les émotions positives. Il évalue les bienfaits de l'empathie et de la compassion et déplore l'absence d'un sentiment de communauté humaine et l'érosion de la confiance. Quelques mois après la décision de laisser ses fonctions de chef du gouvernement tibétain en exil, la publication de ce livre permet de recueillir et de mettre à profit les fruits de ses dernières réflexions.
L'art du bonheur dans un monde incertain, Sa Sainteté le Dalaï-Lama et Howard Cutler, Édition Robert Laffont - 499 pages.
Commentaires