/news/currentevents
Navigation
Construction

Des millions à l’îlot Voyageur

Près de 3 millions de dollars de contrats sans soumission ont été donnés pour compléter la gare

Coup d'oeil sur cet article

De l’argent continue à pleuvoir sur l’îlot Voyageur au centre-ville de Montréal. Au cours des dernières semaines, le gouvernement a octroyé 2 821 329 millions de dollars, sans appel d’offres, notamment pour des trottoirs, des bancs et des poubelles.

Le plus gros contrat se chiffre à 1 081 000 $. Il a été accordé à Pomerleau-Divco pour la gérance du projet.

Aedifica architectes a reçu pour sa part 500 000 $. Deux autres professionnels, BPR / Teknika et SNC-Lavalin inc. ont également obtenu des contrats sans avoir soumissionné.

La Société immobilière du Québec (SIQ) explique son choix par une question d’économie de temps et de coût.

« Le bâtiment était complété à 90 %. C’était judicieux de mandater les mêmes professionnels », explique Pierre-Louis Dufresne, de la SIQ.

« Les contrats ont été donnés selon les règles », ajoute-t-il.

Pas de soumissionnaire

Pour les trottoirs et le revêtement métallique, la SIQ dit avoir lancé des appels d’offres, en vain.

« Il n’a pas eu de soumissionnaire aux offres. Nous avons donc été de gré à gré », affirme M. Dufresne.

Concernant le bâtiment préfabriqué, qui va relier la gare au Métro, ainsi que l’achat du mobilier urbain (bancs, poubelles), la SIQ n’a pas l’obligation d’aller en appel d’offres en bas de 100 000 $, dit le porte-parole.

La SIQ mise au pas

La résidente du Conseil du trésor, Michelle Courchesne, a fait savoir que les dirigeants de la SIQ seront rencontrés prochainement pour s’expliquer.

« Mme Courchesne trouve que c’est inacceptable et que des explications approfondies seront demandées », déclare Isabelle Marcil, attachée de presse, indiquant que les contrats de la gare seront analysés afin de s’assurer de leur conformité.

À l’origine, l'îlot Voyageur devait abriter des résidences étudiantes, des bureaux, des salles de classe, un stationnement souterrain pour l'Université du Québec à Montréal. Le gouvernement n’a toujours pas précisé

  • huit millions $ ont été alloués pour la finition de la gare, située au sous-sol. Ils s’ajoutent aux 510 millions $ engloutis jusqu’à maintenant dans le projet de l’îlot Voyageur.

 

Commentaires