/news
Navigation
Aéroport

Les opposants à l’aéroport de Neuville veulent se faire entendre

Coup d'oeil sur cet article

Les citoyens de Neuville opposés au projet d’aéroport entendent faire pression sur Les Ailes Québécoises, jeudi soir.

Les membres de ce club de loisir en aviation se prononceront par vote sur l’offre des promoteurs de l’aéroport de Neuville, qui souhaitent accueillir le groupe de pilotes dont le bail de 25 ans se termine en 2013 à l’aéroport Jean-Lesage.

La hausse importante des tarifs de location de l’espace à Québec préoccupe plusieurs membres des Ailes Québécoises, qui ont toutefois décidé de reporter le vote, il y a un mois.

Deux autobus

Jeudi prochain, deux autobus réunissant des citoyens de Neuville se présenteront à l’assemblée des 125 membres du groupe d’aviation, « pour leur faire comprendre qu’ils ne sont pas les bienvenus à Neuville », a indiqué le représentant du comité de citoyen, Robert Jasmin.

« On veut leur faire comprendre qu’ils n’ont aucun intérêt à venir ici (...) Et, comprenez bien, ce n’est plus un combat contre la nuisance sonore, mais contre le fait que des gens puissent avoir un traitement spécial devant la loi », poursuit-t-il, rappelant que la Cour suprême a confirmé en octobre 2010 la prépondérance de la compétence fédérale sur les dispositions provinciales et municipales dans le domaine de l’aviation. Un jugement qui crée un vide législatif en rendant inutile toute disposition concernant l’aménagement du territoire.

Avocats mandatés

Les autorités municipales de Neuville ont donc mandaté des avocats, avec l’appui financier de la Fédération québécoise des municipalités, pour explorer « toutes les possibilités pour forcer le gouvernement fédéral à exercer sa compétence en édictant un règlement qui dirait : aucune certification d’aéroport ne sera donnée si les promoteurs ne respectent pas les lois du territoire », a précisé M. Jasmin.

Ce dernier estime qu’un tel litige pourrait être très long, mais nécessaire pour éviter qu’une municipalité comme Neuville n’ait aucun outil pour empêcher ou circonscrire l’implantation d’un projet d’aéroport.

Commentaires