/entertainment/stage
Navigation
théâtre | midsummer

Une Isabelle Blais éblouissante

Isabelle Blais
photo courtoisie, Suzane O'Neil Les comédiens Pierre-Luc Brillant et Isabelle Blais campent Bob et Helena, un couple qui s’est formé à la suite d’une rencontre dans un pub d’Édimbourg.

Coup d'oeil sur cet article

C’est une pièce très actuelle de l’auteur d’origine écossaise David Greig, qui est à l’affiche à la Petite Licorne. Dans une mise en scène de Philippe Lambert, Midsummer, met en vedette Isabelle Blais et Pierre-Luc Brillant qui nous racontent l’histoire peu commune d’Helena et de Bob de façon amusante. Une comédie romantique où la musique occupe une place de choix.

D’entrée de jeu, Helena et Bob, personnifiés par Isabelle Blais et Pierre-Luc Brillant sont sur scène. Ils nous racontent la manière dont ils se sont rencontrés. Rien d’original jusque-là. Ils se sont croisés dans un pub d’Édimbourg, lors de la nuit la plus longue de l’année, au moment du solstice d’été. Ça pourrait être l’histoire de n’importe quel couple, pourtant, il n’en est rien. Ils ont quelques points en commun, ils ont notamment le même âge, apprécient tous les deux les aventures et sont en pleine remise en question. N’empêche qu’ils sont plutôt mal assortis, leurs personnalités étant tout à fait opposées. Elle est avocate, alors que lui est par la force des choses un petit escroc. Pourtant, il a l’âme d’un type honnête. C’est peut-être lui, le plus romantique des deux. Finalement, ce qui devait être une aventure d’un soir connaîtra plusieurs rebondissements. C’est le moment ou jamais de tout recommencer en commençant par dépenser les 15 000 livres sterling qu’il a en poche, en un seul week-end.

Des textes touchants

C’est principalement la qualité des textes et la mise en scène qui en font une pièce exceptionnelle. Le couple se raconte sans pudeur, en toute simplicité et avec sincérité. Les deux acteurs s’adressent directement au public en alternance puis ils jouent entre eux, ce qui apporte une touche d’intimité. Le spectateur pourrait presque croire qu’il est question d’un couple d’amis, très proche, qui se confie.

Les paroles des chansons de Gordon McIntyre, qui ont été traduites en français, sont touchantes. La musique est agréable et les interprètes, qui chantent tous les deux en plus de jouer de la guitare, sont bons. Par la musique, ils savent transmettre leurs émotions aux spectateurs. Il s’agit principalement de chansons d’amour réconfortantes où les paroles ajoutent au texte en plus de créer une ambiance décontractée au spectacle.

Des acteurs attachants

Bob et Helena sont tous les deux très attachants, chacun à leur façon, grâce aux jeux des deux acteurs. Ils prennent la vie un peu comme elle vient sans trop se soucier du lendemain. Malgré quelques petits accrochages de la part de Pierre-Luc Brillant, qui ne maîtrisait malheureusement pas tout à fait son texte, les deux acteurs sont drôles et incarnent parfaitement bien un couple sympathique. Isabelle Blais est quant à elle éblouissante dans le rôle d'Helena. Ils réussissent à nous faire rire et surtout à nous détendre.

Comme toute bonne comédie romantique, l’histoire se terminera sur une bonne note tout en nous réservant une agréable surprise. Signe que peut-être les contraires vont toujours finir par s’attirer, bonheur et ennuis compris.

Un petit bijou à voir pour se détendre et s’amuser.


MIDSUMMER
Auteur : David Greig
Traduction : Olivier Choinière
Mise en scène : Philippe Lambert
Chansons : Gordon McIntyre
Avec : Isabelle Blais et Pierre-Luc Brillant
Jusqu’au 13 avril à la Petite Licorne
Une production du Théâtre de La Manufacture

Commentaires