/entertainment/movies
Navigation
denise robert

Urgence de l’hôpital Sainte-Justine, place à la transformation

Urgence de l’hôpital Sainte-Justine
Photo courtoisie Voici un aperçu de ce que pourrait avoir l'air la salle d'urgence de l'hôpital Sainte-Justine.

Coup d'oeil sur cet article

La productrice Denise Robert ne fait pas que des films, mais rénove aussi des salles d’urgence. C’est jeudi prochain que débutera la grande corvée humanitaire pour donner un autre visage à la salle d’attente de l’urgence de Sainte-Justine. Une belle histoire de cœur, de dévouement et de coopération comme on en voit rarement maintenant. Et de plus, les enfants hospitalisés auront droit à la nouvelle salle de cinéma Céline Dion. Ils verront Julia Roberts dans le film Miroir, Miroir dès dimanche prochain, en même temps que leurs amis.

« Enfant, j’ai été hospitalisée pendant six mois. Je sais ce que vivent ces enfants. Un jour que j’attendais à l’urgence avec ma fille, je me suis dit, il faut donner aux familles inquiètes une salle qui va les réconforter, les rassurer. Et voilà quelques mois plus tard, nous en sommes à la grande corvée », raconte Denise Robert, productrice vedette de cinémaginaire, heureuse d’assister à une grande chaîne de générosité.

Des dizaines d’hommes d’affaires et de compagnies ont embarqué dans l’aventure. Guy Gagnon grand manitou chez Alliance films, Michael Kennedy et Gerald Labelle, ce dernier a construit pratiquement toutes les salles de cinéma de cineplex au Québec, ont uni leurs forces pour transformer la salle Justine Lacoste en une vraie salle de cinéma baptisée Céline Dion.

René Angélil en est très fier

« Céline a toujours dit avec justesse que l’hôpital Sainte-Justine était la Maison de la Vie. Je pense que ces mots étaient très justes. Ce projet de salle de cinéma est en continuité avec sa déclaration ».

Comme le dit Guy Gagnon, juste pour cette salle de cinéma on parle au moins d’un plus d’un million de dollars de dons.

« Le projecteur numérique de 500 000 $ a été donné. Les enfants profiteront d’une salle à la hauteur de la technologie actuelle. C’est fantastique et je peux vous dire que lorsque Denise Robert nous appelle pour un tel projet, on ne peut lui dire non. »

D’ailleurs la productrice remercie publiquement tous les donateurs et souhaite maintenant que la transformation de la salle de l’urgence se vive comme une belle fête rassembleuse.

« Il y aura des artistes dont les jeunes académiciens. Je veux saluer le travail exceptionnel de tout le personnel de l’urgence qui nous a accompagnés dans toutes les étapes de ce projet. Ce sera quatre jours intenses de travail de 9h a 4 heures de l’après-midi ; nous installerons durant la fin de semaine prochaine un grand écran géant où les gens dehors pourront suivre la transformation de la salle d’attente ; puis on aura une cabane à sucre dehors. Je veux que ce soit une fête de citoyens qui ensemble changent les choses. C’est très réconfortant comme projet et Dieu que ça me rend heureuse. »

Elle invite donc les enfants à venir faire un dessin spécial avec leurs parents. Ces dessins serviront par la suite à réaliser une grande tapisserie qui habillera les murs de la nouvelle salle d’attente, high-tech, très joyeuse et colorée.

« Le Québec est généreux. Moi je le sais, je viens de le vivre avec ce projet », conclut heureuse et fière Denise Robert.

 

Commentaires