/sports/hockey
Navigation

Des surprises inévitables

hockey
photo reuters Il manque visiblement quelque chose aux Canucks pour aller jusqu’au bout.

Coup d'oeil sur cet article

Zurich, Suisse | À la lumière des résultats qu’on a pu voir en première ronde des séries éliminatoires, il y a lieu de se demander s’il n’est pas préférable pour un entraîneur de se concentrer sur l’épreuve du sprint plutôt que sur celle du marathon !

Sérieusement, à quoi ça sert de se battre pendant un marathon de 82 matchs pour terminer au premier rang du classement général, comme ce fut le cas des Canucks de Vancouver avec leur récolte de 111 points, si ton équipe se fait sortir dès la première ronde ?

Les Bruins (102 points) ont subi le même sort, à ma grande surprise, moi qui croyais cette formation capable de répéter sa conquête de la coupe Stanley.

Les Penguins (108 points) sont eux aussi déjà éliminés, alors que nombreux étaient les experts à les voir en finale.

Tout cela pour dire que la saison régulière et les séries, ce sont deux choses bien différentes.

Avec la parité qu’on retrouve dans la LNH depuis 2006, l’idée est de faire partie du grand bal du printemps et d’être fin prêt à faire feu quand ça commence.

Les équipes les mieux préparées ont survécu à la première ronde des séries. Dans plusieurs cas, on a eu droit à des séries qui se sont rendues à la limite des sept matchs et ça confirme une fois de plus jusqu’à quel point la marge est devenue mince entre chaque formation.

La saison régulière et les séries, ce sont deux choses bien différentes

Il manque quelque chose aux canucks

Je suis vraiment déçu pour Alain Vigneault et les Canucks. C’était censé être leur année, eux qui ont failli remporter la coupe Stanley en juin 2011.

Il manque visiblement quelque chose à cette équipe pour aller jusqu’au bout.

Je me souviens que l’an dernier, un joueur combatif comme Brad Marchand avait fait la vie dure aux frères Sedin en finale

Il manque un joueur comme Chris Neil aux Canucks. Et peut-être un autre bon plombier.

Les dirigeants de la LNH et ceux du réseau NBC doivent être soulagés que les Rangers, les Flyers, les Devils et les Capitals aient atteint la deuxième ronde des séries.

New York, Philadelphie et Washington sont des marchés importants, notamment pour la télévision.

Prédictions, 2e ronde

Voici maintenant mes prédictions pour la prochaine ronde :

BLUES CONTRE KINGS : Jonathan Quick a connu une saison du tonnerre et il a poursuivi dans la même veine en première ronde en affichant une moyenne de buts alloués de 1,59 et un taux d’efficacité de ,953. Brian Elliott (,949) a bien fait aussi pour les Blues, mais Jaroslav Halak est blessé et je dois accorder l’avantage aux Kings devant le filet. Je leur prédis une victoire en 6 matchs.

PREDATORS CONTRE COYOTES : Encore une fois, on devrait assister à un bon duel de gardiens entre Pekka Rinne et Mike Smith, qui a relancé sa carrière à Phoenix. Je crois cependant que les Predators forment une bien meilleure équipe que les Coyotes et ils devraient l’emporter en cinq matchs. David Poile et Barry Trotz ont bâti quelque chose de bien à Nashville. Cette équipe est même devenue un modèle à suivre dans la LNH.

DEVILS CONTRE FLYERS : Avec un meneur à l’attaque comme Claude Giroux, les Flyers ont le vent dans les voiles et je ne vois pas comment les Devils peuvent réussir à les freiner. Ce Giroux est une véritable machine. J’adore le voir jouer. Alors, je favorise les Flyers pour l’emporter en cinq matchs.

CAPITALS CONTRE RANGERS : Les Capitals sont parvenus à franchir la première ronde grâce au brio de leur jeune gardien Braden Holtby, mais je ne crois pas qu’il pourra poursuivre dans la même veine en deuxième ronde face à celui qui est favori pour remporter le trophée Vézina, Henrik Lundqvist. Néannoins, je crois que les Rangers en auront plein les bras contre cette équipe que Dale Hunter a réussi à transformer de façon graduelle. Mike Green est devenu un défenseur plus complet et même Alex Ovechkin joue de façon plus efficace. Les Rangers en 6.

Je profite de l’occasion pour inviter les jeunes hockeyeurs à s’inscrire à mon école qui se tiendra à York, en Pennsylvanie, du 8 au 13 juillet et du 15 au 20 juillet. Vous trouverez tous les détails sur le site www.hartleyhockey.com

Commentaires