/news/provincial
Navigation
Université Laval

Denis Brière réélu pour un 2e mandat

Denis Brière
Photo archives / Agence QMI Denis Brière, le recteur de l'Université Laval.

Coup d'oeil sur cet article

Réélu au poste de recteur de l’Université Laval pour son deuxième mandat, Denis Brière entend notamment prioriser l’embauche de professeurs au cours des cinq prochaines années.

C’est au terme de quatre tours de scrutin que Denis Brière a obtenu la majorité absolue nécessaire afin d’être réélu recteur de l’Université Laval. Il a obtenu 80 voix, soit 57,6 %, contre 59 voix pour son plus proche rival, François Blais, doyen de la Faculté des sciences sociales.

Seulement deux tours avaient été nécessaires pour se faire élire la première fois en 2007. Les grands défis du recteur demeurent le financement de l’établissement et l’embauche de professeurs. Il mise aussi sur les chaires de recherche et d’enseignement.

Le travail de M. Brière a été critiqué durant cette course au rectorat. « C’est sûr que ce sont des choses qu’on regarde », a-t-il répondu à savoir s’il allait être à l’écoute des commentaires exprimés.

Conflit étudiant

Discret jusqu’à présent sur le conflit étudiant, le recteur a dit qu’il fallait « respecter les étudiants et la démocratie ». « (...) Je pense que la société bénéficie des diplômés universitaires et cela contribue au développement durable » a-t-il mentionné, soulignant que la hausse des frais de scolarité est une décision gouvernementale.

Le doyen de la Faculté des sciences de l’administration, Robert W. Mantha, a été éliminé après le troisième tour; la professeure de relations industrielles, Esther Déom, a été écartée à la suite du deuxième tour et la professeure de philosophie, Marie-Hélène Parizeau, dès le premier tour. Cent quarante et un membres du collège électoral sur un total de 146 se sont exprimés hier avant-midi.

La Confédération des associations d’étudiants de l’Université Laval (CADEUL) n’a pas été en mesure de réagir à cette réélection.

 

 

Commentaires