/entertainment
Navigation
Musée de la civilisation

15 millions $ pour agrandir la réserve

Musee
© René Baillargeon La Réserve muséale de la Capitale nationale sera agrandie avec l’ajout d’un nouveau module semblable aux deux autres.

Coup d'oeil sur cet article

La Réserve muséale de la Capitale nationale, coffre aux trésors du patrimoine québécois, sera agrandie pour accueillir le Centre d’études des collections du Musée de la civilisation (MCQ), donnant ainsi plus d’espace de conservation et... d’exposition. Un investissement de l’ordre de 15 millions de dollars.

Le Journal a appris la nouvelle en exclusivité. L’annonce doit être faite à l’occasion d’une conférence de presse de la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Christine Saint-Pierre, prévue le 29 mai.

Les informations obtenues par le Journal n’ont toutefois pu être confirmées par le Musée de la civilisation, Michel Côté, son directeur général, étant actuellement à Buenos Aires, en Argentine, pour participer au Congrès international des musées (ICOM) où il prononcera une conférence. Du côté du ministère de la Culture, la responsable des communications Annie Legruiec s’en est tenue à la version officielle, précisant que le dossier est actuellement sous analyse.

Regroupement

S’inscrivant dans le mandat du MCQ, qui consiste à mettre à l’abri le patrimoine québécois et à le diffuser, le Centre d’études des collections regrouperait tous les ouvrages, y compris l’impressionnante collection de livres anciens du Fonds du Séminaire, dont certains remontant au XVIe siècle, qui se trouvent actuellement au Centre de référence de l’Amérique française.

Celui-ci est installé au Musée de l’Amérique française (MAF), dans une partie de l’institution jadis occupée par la chapelle du couvent. Rappelons que le MAF, comme place Royale, a été intégré au Musée de la civilisation en 1995.

Plus de salles d’exposition

Le vaste espace ainsi dégagé permettrait au MAF d’aménager de nouvelles salles d’exposition. Tout en poursuivant sa mission de mise en valeur du patrimoine ancien, le MAF élargirait sa vocation au patrimoine francophone « en devenir » un peu partout en Amérique du Nord et offrirait des expositions multidisciplinaires, davantage collées à la réalité d’aujourd’hui.

Le Centre d’études pourrait accueillir le public pour certaines activités, mais il sera principalement réservé aux chercheurs de tout acabit, historiens, archivistes, enseignants, étudiants et autres experts, devenant un lieu de prédilection pour la recherche entourant la publication d’ouvrages divers. Ceci rejoint le mandat de diffusion du musée tout en lui offrant une belle visibilité.

Acquisitions et donations

Comme son nom l’indique, le rôle du Centre d’études des collections sera de documenter les collections du MCQ, qui comptent près de 200 000 objets de toutes sortes et de provenances diverses, et ce faisant, d’enrichir l’histoire du patrimoine québécois et du Québec. Grâce aux nombreuses donations publiques, les collections du MCQ ne cessent de s’agrandir, ce qui nécessite de plus en plus d’espace.

La Réserve muséale de la Capitale nationale doit, entre autres, trouver un lieu pour loger la donation hippomobile de M. Paul Bienvenu, qui compte 201 voitures à chevaux de toutes sortes. Bien que la donation ait été signée en février 2011, la famille a accepté de garder la collection jusqu’en 2014, faute d’espace à la réserve. Ce qui donne un indice sur la date à laquelle l’agrandissement devra être complété.

Commentaires