/news/currentevents
Navigation

La vente de grenades fumigènes est contrôlée chez Paintball Mirabel

Coup d'oeil sur cet article

Paintball Mirabel vend des centaines de grenades fumigènes chaque été, semblables à celles utilisées le 10 mai dernier dans le métro de Montréal. Il est toutefois strictement interdit de quitter le site en possession de l’une d’elle.

« C’est une question d’assurances, soutient Steve Jobin, responsable de la boutique chez Paintball Mirabel. Chacun de nos groupes est accompagné sur nos terrains par un arbitre qui sait exactement le nombre de grenades fumigènes que possèdent les gens qu’il supervise. Au retour, si elles n’ont pas toutes été utilisées, elles sont remboursées », assure-t-il avant d’ajouter qu’outre l’épais nuage de fumée qu’elles dégagent, ses « bombes » ne sont pas nocives pour la santé.

« C’est un peu comme la boucane de cigarettes. Si tu restes trop longtemps dans le nuage, tu vas ressentir des picotements à la gorge et peut-être même toussoter, mais c’est tout ce que ça fait comme effet ».

À ne pas utiliser à l’intérieur

Un dôme intérieur utilisé par les joueurs lors des intempéries est aménagé chez Paintball Mirabel. Lors de son ouverture, on a tenté d’y utiliser une grenade fumigène, un essai qui n’a pas été concluant. « La fumée est passée par le système de ventilation et a complètement emboucanée nos bureaux. C’est vraiment ridicule d’utiliser ce type d’équipement dans le métro », soutient M. Jobin.

Il précise que seuls les plombiers sont autorisés à se présenter à sa boutique et à quitter avec une grenade fumigène. « Les plombiers les utilisent pour vérifier l’étanchéité de tuyaux. Mais ils doivent absolument nous présenter une pièce d’identité qui prouve qu’ils sont bel et bien plombiers ».

Notre expert est toutefois réaliste. Les jeunes qui souhaitent s’en fabriquer une n’ont qu’à aller sur Internet. « On y retrouve facilement des recettes maison ».

Soulignons que Paintball Mirabel met à la disposition de ses clients deux types de grenades fumigènes. L’une d’elle dure 75 secondes alors que l’autre importune l’équipe adverse pendant plus de trois minutes.

 

Commentaires