/lifestyle/fashionbeauty
Navigation
Miss Univers

La candidature d’une transgenre dénoncée

Jenna Talackova
Photo Frederic J. Brown / Archives / AFP Jenna Talackova

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Une candidate au concours de Miss Univers Canada 2012, Sophie Mokbel, s’oppose à la participation de la transsexuelle Jenna Talackova.

De passage sur le plateau de Denis Lévesque, Sophie Mokbel s’est défendue de souhaiter que la candidate transsexuelle soit disqualifiée parce qu’elle représente une menace. «Sincèrement, moi qu’elle soit acceptée parce qu’elle est transgenre, ça ne me dérange pas. Il y a des filles qui ont subi d’autres chirurgies esthétiques, donc pourquoi pas.»

«Par contre, elle a mal rempli le formulaire. Nous sommes toutes tenues de bien remplir le formulaire sous peine d’être disqualifiées.» Et c’est sous ce motif clérical que Sophie Mokbel base son argumentaire.

Elle explique que chaque année, des femmes se voient refuser la participation au concours parce qu’elles ont commis des erreurs ou fourni de fausses informations en remplissant le formulaire.

Dans le cas de Jenna Talackova, elle aurait mal répondu à la question «Êtes-vous née femme ?» Bien entendu, puisque la jeune femme a subi toutes les opérations nécessaires pour avoir le corps d’une femme, elle a cru bon de répondre à cette question en tant que femme.

«C’est une drôle de question et moi je crois qu’on devrait revoir les règles de ce concours-là», reconnaît Sophie Mokbel.

La jeune candidate affirme qu’elle a pu parler de ce sujet avec les autres participantes québécoises et qu’il y avait consensus entre elles.

Interrogée par Denis Lévesque, qui voulait savoir si elle était prête à dire, directement à Jenna Talackova, ce qu’elle pensait, Sophie Mokbel a répondu «Si l’occasion se présente, oui, pourquoi pas.»

Les deux jeunes femmes se rencontreront ce week-end au cours des événements.

Quoi qu’il en soit, Sophie Mokbel souhaite le meilleur pour sa rivale. «Il faut quand même avoir une personnalité forte pour faire ce qu’elle a fait. Moi je crois au fait qu’on nait dans le mauvais corps, donc je pense que oui, elle aurait dû avoir une place dans le concours de Miss Univers Canada, mais pas cette année.»

«On a toutes le même rêve dans le fond. Je lui souhaite le meilleur. [...] Elle a changé la face du concours.»

 


Le concours Miss Univers Canada, qui aura lieu ce week-end :

63 candidates en tout, dont huit du Québec

Jeudi : préliminaires, dont l’épreuve du bikini et de la robe de soirée

Vendredi : speed dating avec les jurys qui poseront des questions en rafale aux candidates

Samedi : grande soirée de gala

 

Commentaires