/news/currentevents
Navigation
Opération Floraison

34 mois de pénitencier pour Francis Dostie

Marijuana
© Les archives

Coup d'oeil sur cet article

Francis Dostie, arrêté en marge de l’opération Floraison, a reçu une peine de 34 mois de pénitencier après avoir reconnu son implication dans un réseau de production et de distribution de cannabis démantelé en 2010.

Francis Dostie, 40 ans, de Thetford Mines, a plaidé coupable à des chefs d’accusation de production et trafic de cannabis, de complot et de bris de conditions. L’accusé fait partie des 46 personnes arrêtées lors du projet Floraison en mars 2010. Francis Dostie était membre d’un réseau indépendant de production et de distribution de cannabis dont les activités se déroulaient dans les régions de Québec, de la Beauce et de l’Amiante.

À l’époque, les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont démantelé 14 serres de cannabis dans des sous-sols de résidences. L’enquêteur de la SQ, venu raconter la trame des événements hier au palais de justice de Québec, a souligné que l’organisation « était très sophistiquée et très bien structurée ».

L’opération Floraison avait aussi mené à l’arrestation et à la mise en accusation de la policière Jessica Gareau, qui était la conjointe de Patrick Madore, l'un des présumés bras droits de la tête dirigeante de ce réseau, Louis Saint-Hilaire.

 

Commentaires