/news/currentevents
Navigation

Incendie à Limoilou

feu-limoilou
Photo Cynthia St-Hilaire Les pompiers cherchent depuis 11 h 30 à maîtriser un incendie au 218, 4e avenue à Limoilou.

Coup d'oeil sur cet article

Plus d’une cinquantaine de pompiers combattent un incendie dans un immeuble de sept logements au 218 4e avenue à Limoilou.

 

 

«Un appel 99 a été demandé. Ça veut dire qu’on demande à toutes les équipes de soir de rentrer. Ce genre d’appel arrive peut-être une fois par année», signale Annie Marmen, relationniste du Service incendies de la Ville de Québec.

 

L’appel d’urgence a été logé vers 11 h 30. À leur arrivée, sur les lieux, les pompiers ont dû évacuer une dame âgée et une famille qui étaient toujours coincés dans leur appartement.

 

Lyna Charbonneau a été alertée par ses enfants qui s’amusaient dans la cour arrière de l’immeuble. «Ma fille m’a dit qu’il y avait plein de boucane. J’ai sorti les enfants de la maison et j’ai appelé le 911, a relaté la mère en larmes. Je sais que j’ai tout perdu, c’est tout ce que je sais. »

 

Mme Charbonneau n’est pas assurée. «Le code postal n’est pas assurable, il y a trop de risques, trop de réclamations à cette adresse, relate celle qui a emménagé l’automne dernier. J’en veux au propriétaire. Le système électrique au complet est déguelasse.»

 

Le propriétaire de l’immeuble datant de 1900, Alain Verreault, assure avoir investi beaucoup d’argent pour rénover l’endroit depuis qu’il l’a acquis il y a un an et demi. «Le logement d’en bas, il n’a jamais été occupé et il est refait à neuf. Pour moi c’est une énorme perte», a témoigné celui qui assistait à la scène.

 

Vers 14 h, les pompiers tentaient toujours de maîtriser l’incendie qui s’est propagé légèrement à l’immeuble voisin de deux logements. En plus du feu, les sapeurs doivent aussi combattre la chaleur. «Les pompiers doivent être remplacés aux trente minutes», a souligné Annie Marmen.

Commentaires