/news/politics
Navigation
RAMQ | AVANTAGES

Un médecin pour les employés

Médecin
© Photo Benoît Gariépy

Coup d'oeil sur cet article

Les employés de la Régie de l’assurance maladie (RAMQ) n’ont pas à croupir dans les salles d’attente pour avoir accès à des professionnels de la santé puisqu’un médecin et des infirmières vont les soigner au bureau, a appris le Journal.

Depuis 2003, la RAMQ accorde un contrat annuel à la clinique de médecine industrielle Robert et Lizotte pour qu’un médecin soit mis à la disposition des employés de son siège social, à Québec, une journée par semaine.

« C’est un médecin pour des problématiques ponctuelles, de dépannage. Ce n’est pas un médecin qui fait des examens annuels, mais il peut soigner, faire des ordonnances », a expliqué le porte-parole de la Régie, Marc Lortie.

Ainsi, les employés n’ont ni à attendre ni à se déplacer.

Ils inscrivent leur nom sur une liste et sont appelés à leur bureau le jour même, lorsque le médecin est prêt à les rencontrer dans le local aménagé à cet effet.

« Pendant ce temps-là, les gens travaillent et ils ont un appel à quelques minutes d’avis pour aller voir le médecin. On leur dit : venez dans 15 minutes; il y a beaucoup d’économies de temps », expose M. Lortie.

Si la Régie de l’assurance maladie a mis de l’avant cette initiative, c’est pour réduire le taux d’absentéisme de ses travailleurs, qui n’ont pas à poireauter dans les salles d’attente.

« On sait très bien, malheureusement, que lorsqu’on veut voir un médecin sans rendez-vous, on risque d’attendre assez longtemps quand on va dans les cliniques. Alors, nous, ici, ça permet aux gens de travailler dans l’attente de l’appel et de voir le médecin sur place », a résumé M. Lortie.

Prélèvements et autres  

Quant aux infirmières, elles sont présentes quatre jours par semaine afin de répondre aux besoins des employés.

« Ça permet de faire des prélèvements sanguins, faire des suivis de soins, comme refaire des pansements ou retirer des points de suture, prendre la tension artérielle. »

La Régie emploie une infirmière à demi-temps et accorde un contrat à une travailleuse autonome.

Le contrat avec la clinique privée Robert et Lizotte lui a coûté 64 000 $ en 2011-2012, alors que ses frais pour les infirmières s’élèvent à 49 000 $.

À raison d’une journée par semaine, le médecin voit 850 employés sur une base annuelle, alors que les infirmières donnent des services à 1 900 personnes, certaines bénéficiant de services plus d’une fois par année.

 

La RAMQ en chiffres
Employés
1 500
Contrat avec la Clinique de médecine industrielle Robert et Lizotte
64 000 $
Employés traités annuellement
850
Services d’infirmières
49 000 $
Employés traités annuellement
1 900
Gain de productivité estimé
84 000 $
Commentaires