/sports/others
Navigation
Tour de France

Veilleux ignoré

David Veilleux
© Les archives

Coup d'oeil sur cet article

« Après avoir pris connaissance de la liste sur Internet, j’ai communiqué avec le manager Jean-René Bernaudeau, qui m’a confirmé la nouvelle, a raconté Veilleux, C’est certain que je vis une déception puisque c’est un rêve de participer au Tour de France, mais je ne suis pas triste. »

Bernaudeau a eu de bons mots pour le cycliste de Cap-Rouge, qui est le deuxième réserviste pour le Tour de France. « Il m’a dit qu’il était très content de ma saison, a-t-il mentionné, et que c’était une question de temps avant que je participe au Tour de France. Il m’a aussi mentionné que je comptais parmi les coureurs du futur. »

À sa deuxième saison avec Europcar, Veilleux a franchi des pas de géants. « L’an dernier, je n’étais pas dans le coup et ce n’était pas une option que je sois choisis. Je n’étais pas prêt. Cette année, j’y ai crû jusqu’à la fin. J’ai progressé dans les courses par étapes et je me suis amélioré dans l’ascension des cols.

« Notamment lors de la Route du Sud du 14 au 17 juin, j’ai dépassé mes attentes ainsi que celles de mes patrons. J’ai montré que j’étais en forme. En bout de ligne, mon âge et mon manque d’expérience m’ont nui. Je n’ai aucun grand Tour à mon actif. »

Attente

La dernière semaine n’a pas été facile pour Veilleux. « Ce n’est pas tant la réponse qui me stressait, mais l’attente qui me grugeait de l’énergie. J’ai trouvé cela tannant un peu de devoir attendre à la dernière minute pour savoir ce qui allait arriver. »

Veilleux est confiant que son équipe tirera son épingle du jeu à la Grande Boucle.

« Pierre Rolland peut espérer terminer parmi les dix premiers au classement général, a-t-il affirmé. Quant à Thomas Voeckler, il a des chances de victoire lors de quelques étapes.

Bien que je ne pense pas qu’un de nos coureurs va porter le maillot jaune pendant dix jours comme Voeckler, l’an dernier, Europcar mise sur une très bonne équipe. »

Veilleux passera les prochaines semaines à Québec.

Il retournera en France, à la juillet, afin de peaufiner sa préparation pour les étapes du World Tour, les 7 et 9 septembre à Québec et Montréal respectivement.

« C’est mon gros objectif. À moins d’une blessure, il n’y a aucun doute que je serai présent. »

Commentaires