/news/provincial
Navigation
DÉSORDRE EXTRÊME

La Ville a les mains liées

DÉSORDRE EXTRÊME
© Photo Jean-Claude Tremblay

Coup d'oeil sur cet article

Même si la Ville reçoit de nombreuses plaintes depuis plusieurs mois concernant « l’accumulation excessive » de la dame, elle a plutôt les mains liées parce qu’il s’agit d’une propriété privée.

« Le pouvoir de la Ville concerne soit la salubrité, la protection des incendies ou la dangerosité du bâtiment. Actuellement, nous n’avons pas d’information à l’effet qu’il y a un quelconque problème sur la maison », a expliqué Jacques Perron, porte-parole de la Ville de Québec.

Toutefois, selon ce que les représentants du Journal ont pu observer, la « visite » de la propriété n’a pas été très longue, signe évident que l’ensemble de la maison n’était pas accessible aux quatre personnes mandatées pour inspecter la demeure.

« Ce matin (hier), nos inspecteurs ont pu visiter une partie de la maison et nous avons demandé à la dame de nous faciliter les choses lors de nos prochaines visites pour que les gens puissent aller voir partout », a-t-il ajouté.

Prête à collaborer

Selon des voisins, qui ne sont pas des experts, de l’eau suinterait de façon permanente à l’arrière de la maison, là où se situe la salle de bain.

« Selon moi, la maison est finie! L’eau coule depuis trois ans par la brique dehors! Il va falloir qu’ils mettent la pelle là-dedans! Et puis toutes les propriétés du quartier sont dévaluées! Qui va venir acheter une maison à côté d’un endroit comme celui là? » s’est aussi questionné un voisin.

Pour pouvoir se départir de ses objets, les inspecteurs ont suggéré à la dame de louer un conteneur de format commercial et, d’ici un mois, les choses devront être plus positives.

« Nous avons demandé à la dame de poser certains gestes, et elle semblait prête à collaborer. Nous verrons au cours des prochaines semaines et des prochains mois si la collaboration est toujours présente et nous allons assurer un suivi », a dit en terminant M. Perron.

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.