/news
Navigation
Maraudage

La FTQ fait des gains

FTQ vs CCQ
© Les archives Stevens Leblanc

Coup d'oeil sur cet article

Contre toute attente, la FTQ-Construction a fait des gains lors du récent maraudage syndical dans l’industrie de la construction, au grand dam de la CSN-Construction, qui perd des plumes.

Malgré l’instauration du vote secret lors du dernier scrutin qui s’est déroulé par voie postale il y a une dizaine de jours, la FTQ-Construction a eu plus d’appuis qu’en 2009. La centrale représente désormais 43,9 % des travailleurs de la construction, une hausse d’un point de pourcentage.

Vive bataille

Les derniers mois ont été marqués par une vive bataille entre la FTQ-Construction, le Conseil provincial des métiers de la construction (International) et le gouvernement Charest. Les deux centrales n’ont pas digéré l’abolition du placement syndical inscrit dans la loi 33, qu’a appuyée la CSN-Construction, qui perd des membres. La centrale ne représente plus que 8,6 % des travailleurs de l’industrie, une chute de 2 % par rapport au précédent maraudage.

Pour le grand patron de la FTQ-Construction, Yves Ouellet, c’est une grande victoire. « La ministre Lise Thériault, après avoir fait trois ou quatre sorties pour dire au monde pratiquement de quitter la FTQ-Construction et de voter ailleurs, je pense que la pilule doit être assez grosse à avaler à matin », a-t-il dit au Journal vendredi.

Message à la CSN

Il estime que les travailleurs ont aussi voulu envoyer un message à la CSN-Construction. « S’enligner avec le gouvernement dans ces temps-ci, c’est pas vraiment winner! » a-t-il insisté.

Un constat que partage le président de l’International, Donald Fortin, qui a perdu quelques points (1,7 %), mais qui conserve tout de même sa deuxième place dans l’industrie avec 24,4 % des travailleurs. « Plusieurs intervenants du milieu politique ont décidé de faire porter l’odieux de la collusion dans la construction sur les travailleurs et sur les syndicats, particulièrement sur notre organisation. Les résultats obtenus, dans ces circonstances adverses, nous réjouissent », a-t-il dit vendredi.

« Nous prenons acte des résultats et nous étudierons ceux-ci dès qu’il seront publiés définitivement par la CCQ », s’est borné à commenter la CSN-Construction, par voie de communiqué.

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.