/news/education
Navigation
Selon la FTQ

La grève favorisera le Parti libéral du Québec

Michel Arsenault
Photo Agence QMI / Archives Michel Arsenault

Coup d'oeil sur cet article

Au moment où la campagne électorale est déjà officieusement commencée, les associations étudiantes se sont fait servir une mise en garde par le président de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) Michel Arsenault.

Selon le syndicaliste, si les étudiants profitent de la campagne électorale pour durcir encore le ton et braquer les Québécois, ils risquent bien de faire le jeu du gouvernement et de favoriser sa réélection.

Cet avertissement de Michel Arsenault a été délivré aux représentants de la CLASSE, lors d'une rencontre à Montréal, le 11 juillet dernier.

Une mise en garde qui n'est toutefois pas prise en compte par les associations étudiantes. Selon la Coalition large de l'association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), les étudiants n'ont pas à se faire dicter leur ligne de conduite par qui que ce soit.

«Les gens peuvent bien s'amuser à nous faire des conseils, mais nous, on fait confiance aux gens pour prendre la bonne décision dans leurs assemblées. Il n'y a personne d'autre qu'eux qui va décider si on retourne en grève ou pas et si on fait des lignes de piquetage ou pas», a dit Gabriel Nadeau-Dubois, l'un des porte-parole de la CLASSE.

À la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), on s'attend à un mois d'août et à une possible campagne mouvementée. «On s'attend effectivement à un mois d'août effervescent, a expliqué la présidente de la FEUQ, Martine Desjardins. On n'a pas à suivre de mise en garde d'un parti ou encore d'un syndicat. Ce sera aux étudiants de décidercomment la rentrée va se passer. Nous, on a un plan. Ça va être proposé aux associations. Elles vont voter sur ce plan-là» a-t-elle précisé.

Les deux autres associations tiennent sensiblement le même discours.

Le déclenchement officiel de la campagne est prévu pour mercredi. C'est à ce moment que les associations étudiantes dévoileront leur plan d'action pour les prochaines semaines. 

 

Commentaires