/news/politics
Navigation
Charge en règle de Duceppe

« Déplorable » - Amir Khadir

Coup d'oeil sur cet article

Amir Khadir qualifie les propos tenus par l'ex-chef bloquiste, Gilles Duceppe, de déplorables. Le député de Québec solidaire aimerait que ce type d’attaque soit évité. Sa troupe, assure-t-il, mènera une campagne audacieuse et positive pour soutenir le Québec et capter son désir de changement.

« Je trouve ça regrettable. J’aimerais qu’on puisse le plus possible éviter ce genre d’attaque », a mentionné M. Khadir, en réaction aux propos de M. Duceppe, au terme du lancement officiel de sa campagne électorale, devant quelque 300 personnes, hier soir, à Québec.

Populiste et opportuniste

Dans la journée, l’ex-chef bloquiste a vidé son sac à La Presse Canadienne, soulignant que le député de Mercier était un être populiste et opportuniste qui ne mérite même pas le respect.

L’ex-homme politique met également en doute les convictions souverainistes du député de Mercier. M. Duceppe a souligné qu’il ne pouvait pas accorder son respect à des gens qui se gargarisent de ce mot [souverainiste] et appuient des fédéralistes dans des élections faisant référence au NPD.

Les commentaires de M. Duceppe ont fait grandement réagir. La chef du Parti québécois, Pauline Marois, a refusé de condamner la sortie de Gilles Duceppe.

Vote divisé

« Même si moi je n'endosse pas ses propos, il reste que ça divise le vote souverainiste et M. Duceppe a le droit de le dire », a souligné Mme Marois, hier soir.

Même son de cloche pour le chef du Bloc québécois, Daniel Paillé, qui assistait à l'investiture de l'ancien journaliste Pierre Duchesne. Il a soutenu qu'Amir Khadir n'est pas un véritable souverainiste. « M. Khadir n'est surtout pas un souverainiste pur. Il n'est pas indépendantiste pendant les élections », a-t-il dit aux journalistes, faisant référence à l'appui des troupes de QS au NPD aux dernières élections fédérales. Il a ajouté qu'il comprenait très bien la réaction de M. Duceppe.

Les idées

De son côté, la co-porte-parole de Québec Solidaire, Françoise David, a précisé que la campagne de son parti sera menée de façon positive en faisant des débats d’idées tout en apportant des propositions.

« Nous avons décidé de nous abstenir de toute attaque personnelle. Je ne veux pas en rajouter plus, car mon but n’est pas d’attiser le feu encore plus en lui rendant la pareille. »

Lors de cette campagne, Québec solidaire mettra l’accent sur différents thèmes tels que l’éducation, le transport collectif et le sort réservé aux aînés, qui doit être amélioré, selon eux.

Commentaires