/news/provincial
Navigation
Festivent

Des organisateurs comblés

Star Académie
Photo Karl Tremblay Vendredi, le spectacle de la cuvée 2012 de Star Académie a attiré plusieurs personnes au Festivent de Lévis.

Coup d'oeil sur cet article

Le directeur général du Festivent de Lévis, Sébastien Huot, trace un bilan fort positif de l’événement, qui a pris fin dimanche. Toutes les conditions étaient réunies pour faire de cette édition un succès.

« La programmation, la température et l’affluence, tout a joué en notre faveur. Nous avons été vraiment chanceux. » C’est dans ces mots que le directeur général du Festivent, Sébastien Huot, a décrit l’édition de cette année, qui, selon lui, est la meilleure depuis ses débuts à titre de chef d’orchestre de l’événement.

Dans le cas d’un festival qui se déroule en majeure partie à l’extérieur, la température a un rôle primordial à jouer. En ce sens, M. Huot et son équipe ont été choyés, car le soleil était de la partie pour les trois gros spectacles, soient ceux de Simple Plan, Hedley et Star Académie. D’ailleurs, la performance des académiciens restera gravée dans la mémoire de plusieurs.

Spectacle magique

« Je crois que nous avons eu la meilleure assistance de l’histoire du Festivent vendredi, lors du spectacle de Star Académie », a-t-il dit. Les académiciens auraient surpassé le présent record appartenant à un groupe québécois. À son passage précédent à l’événement, en 2010, « Simple Plan avait attiré près de 35 000 personnes », a précisé M. Huot. La Journée Tanguay a mis la table en attirant énormément de monde. D’ailleurs, le site était bondé avant le début de la soirée, du jamais-vu, selon M. Huot.

Sur le plan des envolées de montgolfières, le public a pu s’envoler six jours sur neuf. Contrairement aux autres années, où il y a eu uniquement deux ou trois envolées, l’édition 2012 a permis à un grand nombre de personnes de vivre une expérience aérienne hors du commun.

Les seules ombres au tableau pourraient être apparues lors du spectacle de Star Académie et parce qu’André Sauvé n’a pu offrir sa prestation tel que convenu. « Nous avons pensé à beaucoup de choses. Cependant, nous ne pouvons pas tout contrôler. Il y a eu des vents dominants dans la soirée et ça a engendré quelques problèmes audio, ce qui fait en sorte que le spectacle d’Alcoholica a dû être arrêté pendant un moment pour reprendre par la suite. Pour ce qui est de l’annulation du spectacle d’André Sauvé, trois personnes ont envoyé un courriel à M. Huot mentionnant qu’ils venaient uniquement pour voir l’humoriste, mais cela n’a pas créé plus de remous auprès du public. »

De plus, dimanche, le spectacle de Laurent Paquin, qui avait remplacé André Sauvé, a été interrompu après 45 minutes en raison du mauvais temps.

Pression?

Même si la 30e édition se fête en grand, la pression ne sera pas plus grande l’an prochain, explique M. Huot. « À chaque fois que nous terminons une édition, c’est la même cassette qui tourne. Va-t-on être en mesure d’offrir un aussi bon produit? Sincèrement, je pense qu’une bonne organisation doit être capable de se renouveler. Peu importe l’événement, il y aura toujours des attentes et on vit bien avec ça », a-t-il conclu.

Commentaires