/news/provincial
Navigation
Fêtes de la Nouvelle France

Voyage dans le temps réussi

Coup d'oeil sur cet article

La 16e édition des Fêtes de la Nouvelle France a été couronnée de succès. La variété de la programmation a su charmer le public, qui a répondu présent lors de ce périple historique qui s’est conclu dimanche.

Ayant pour objectif d’accueillir une plus vaste clientèle, les organisateurs n’ont pas lésiné sur les efforts pour offrir une programmation diversifiée. « Nous avons investi beaucoup de temps et d’efforts afin que les sens du public soient stimulés. Les volets historique, gastronomique, musical et ludique devaient être bien servis et nous y sommes arrivés », a mentionné Stephan Parent, directeur de la programmation des Fêtes de la Nouvelle-France. Selon lui, la symbiose entre le public, les artisans et les producteurs a fait en sorte que tout le monde ont adoré l’édition de cette année.

Le rhum populaire

Un des gros succès a été sans contredit les 5 à 7 rhum antillais, qui ont permis à 210 personnes de découvrir différentes variétés de cette boisson dans une ambiance propice à la dégustation. « Nous sommes très heureux. C’est seulement la deuxième année que nous organisons ce type d’activité et nous avons affiché complet chaque soir », a fièrement mentionné M. Parent. D’ailleurs, il y a de fortes chances que les 5 à 7 soient de retour avec une nouvelle boisson-vedette, l’an prochain, a avancé l’architecte de la programmation des Fêtes.

Le seul bémol de cette année est peut-être la participation du public au concert présenté à la chapelle de l’Amérique Française qui a été en deçà des attentes. Le tout s’explique par la vague de chaleur accablante qui a sévi à Québec. Nous aurions aimé avoir plus de familles souches, mais la chaleur a ralenti les ardeurs de quelques festivaliers » a précisé M. Parent. Une firme a été embauchée par les organisateurs pour connaître les retombées économiques et le nombre d’individus qui ont participé aux Fêtes.

 

Commentaires