/news/currentevents
Navigation
Lac-Saint-Jean

Cycliste disparu à Dolbeau

Il aurait sombré dans les eaux de la rivière Mistassibi

Rivière Mistassibi
© Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Un cycliste dans la vingtaine est porté disparu depuis hier dans les flots de la rivière Mistassibi, à la suite d’une baignade avec des camarades au camping des Chutes, à Dolbeau-Mistassini, au Lac-Saint-Jean.

Après un périple de 95 km à vélo, le jeune adulte et ses compagnons ont décidé d’aller se rafraîchir au pied de la chute des Pères. Deux hommes ont été emportés par le courant. L’un deux est disparu dans les eaux, tandis que l’autre individu a réussi à rejoindre la rive.

Pour une bonne cause

Le jeune adulte participait au Tour du lac Promutuel, qui se veut un élan de solidarité pour le Burkina Faso et l’Équateur, car des fonds sont amassés pour améliorer les conditions de vie de nombreuses familles dans le besoin.

Les membres de l’expédition qui ont tissé des liens très serrés étaient sous le choc lorsqu’ils ont appris cette nouvelle.

« Nous sommes comme une grande famille. C’est vraiment un drame. Nous sommes dans l’inconnu présentement, c’est vraiment difficile », a souligné Véronique Frigon, présidente du Centre de solidarité internationale.

Même si les chances de revoir leur collègue sain et sauf sont minces, Mme Frigon garde quand même espoir de le retrouver.

« Nous ne savons pas si les recherches vont porter fruit. Toutefois, nous espérons toujours qu’il soit en vie. »

Selon la présidente, c’est la première fois en 26 ans d’existence que les organisateurs du Tour doivent faire face à une telle situation, qu’elle qualifie de tragique et déplorable.

Endroit populaire

Audrey Regnier, une résidante de Dolbeau, mentionne que plusieurs personnes vont à cet endroit pour profiter de ce magnifique plan d’eau.

« La baignade est permise, il n’y a pas de restriction. Il y a plusieurs petites plages aux abords de la rivière. De plus, les gens peuvent faire du bateau, de la motomarine à cet endroit. »

De son côté, le gérant du camping des Chutes, Serge Baril, n’a jamais vu de noyade sur ce site en 11 ans de carrière, même si le courant peut être assez fort.

L’armée canadienne a envoyé un hélicoptère pour effectuer les recherches, tandis qu’une embarcation de la Sûreté du Québec a navigué sur les lieux. De plus, le Service de sécurité incendie de Dolbeau-Mistassini et de nombreux bénévoles sont venus prêter main-forte aux autorités.

 

Commentaires