/news/politics
Navigation
CAQ

Gaétan Barrette s’est rendu à Granby et Drummondville

Gaétan Barrette
Photo Agence QMI / Archives Gaétan Barrette

Coup d'oeil sur cet article

DRUMMONDVILLE - La campagne de charme se poursuit pour la Coalition avenir Québec. Quelques candidats dont le candidat vedette le docteur Gaétan Barrette étaient à Granby et Drummondville, vendredi, pour rencontrer la population.

Ils ont essentiellement discuté de santé, dont la promesse de fournir à chaque famille québécoise un médecin, d'ici un an.

Le projet de trouver un médecin de famille pour chaque Québécois est ambitieux pour plusieurs, mais pour le docteur Barrette il est clair que sa promesse est tout à fait réalisable. «Il y a deux jours, le président de l'Association des jeunes médecins du Québec a dit publiquement qu'il y avait assez de médecins au Québec, pour que chaque citoyen ait un médecin de famille.»

Il est également revenu sur les propos du docteur Réjean Hébert, candidat péquiste dans la circonscription de Saint-François.

Un peu plus tôt cette semaine, le docteur Hébert affirmait que, s'il est élu et qu'il ne parvenait pas à respecter cette même promesse, il quitterait la vie politique. «Le docteur Hébert a dit que si les citoyens n'avaient pas après quatre ans un médecin de famille, qu'il démissionnerait. Je comprends, quatre ans plus tard ça s'appelle une élection et, dans une élection, on met dehors celui qui n'a pas rempli ses promesses.»

François Bonnardel, bon premier dans les intentions de vote à Granby, mise notamment sur la rénovation de l'étage des soins palliatifs de l'hôpital de Granby pour être réélu. «Pour la santé à Granby, c'est certain que les chambres individuelles en soins palliatifs, c'est un dossier qui va prendre forme dans les prochains mois. On souhaite aussi pousser fortement le Centre Mère-enfant.»

De leurs côtés, les Drummondvillois ont écouté attentivement les propos du docteur Barrette.

- «Moi, c'est sûr de toute façon que mon choix est fait. Alors, ce discours ne vient pas vous influencer? Non.»

- «Je venais simplement chercher un peu plus d'informations. Je crois qu'avec les débats que nous avons eus, ma décision est prise.»

- «Arrêtez de vous chicaner et dites les vraies affaires.»

À 10 jours du scrutin, les candidats de la CAQ redoublent d'effort pour tenter de conquérir le vote des électeurs indécis.  

Commentaires