/news/politics
Navigation
Élections 2012 | Lévis

Entrée réussie de Christian Dubé

Christian Dubé
© Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

La Coalition avenir Québec a facilement remporté l’élection dans la circonscription de Lévis, permettant ainsi au candidat-vedette Christian Dubé d’effectuer son baptême politique.

La CAQ a récolté près de 40 % des votes. Christian Dubé l’emporte ainsi avec une confortable avance devant le député sortant Gilles Lehouillier (30 %) et le candidat péquiste Stéphane Labrie (20 %).

L’homme d’affaires qui a décidé de délaisser son poste de haute direction au sein du fleuron québécois Cascades remporte donc son pari. « C’est beaucoup d’émotion. Ça faisait longtemps que je pensais me lancer en politique, c’était un gros choix et je peux vous dire que je ne le regrette pas », indique celui que le chef François Legault a présenté comme son futur ministre des Finances.

Honoré par l’appui massif de la population de Lévis, le député dit ne pas interpréter la troisième place de son parti comme une défaite. « Je me suis lancé puisqu’on avait besoin de changement. Peut-être qu’on ne pourra pas les faire aussi vite qu’on le voulait, mais c’est une grosse étape pour un parti qui n’existait pas il y a quelques mois. » Il dit ne pas regretter d’avoir fait le saut même si ce sera dans l’opposition.

Lehouillier s’y attendait

La victoire de la CAQ signifie donc le départ de l’Assemblée nationale du député Gilles Lehouillier, du PLQ, un bref passage en politique provinciale pour lui, qui s’était joint aux libéraux après une carrière de 20 ans en politique municipale à Lévis et à Lauzon.

Le députant sortant admet qu’il s’y attendait, mais il ne se dit pas amer de la défaite après ses investissements dans Lévis. « Même si tu peux avoir réalisé le maximum, on ne peut pas plaire à tout le monde (...) Les électeurs envoient un message comme quoi, dans notre gouvernance, on doit être inattaquable », a-t-il philosophé.

Conscient des difficultés du PQ dans cette circonscription, le candidat du PQ Stéphane Labrie dit prendre la défaite avec humilité. « C’est certain qu’on s’en allait là pour gagner », souligne-t-il, ajoutant qu’il s’attendait à de meilleurs résultats. « J’ai proposé aux Lévisiens un député du coin au gouvernement ou un député de l’extérieur dans l’opposition. Les gens de Lévis ont fait leur choix. »

Commentaires