/news/currentevents
Navigation
Attentat au Métropolis

La SSJBM lance un appel à la modération aux médias anglophones

Mario Beaulieu
Photo Agence QMI / Archives Le président de la Société Saint-Jean-Baptiste, Mario Beaulieu.

Coup d'oeil sur cet article

La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJBM), avec l’appui du Mouvement Québec français, lance aux médias anglophones québécois et canadiens un appel à la modération, à la suite de l’attentat au Métropolis, mardi soir, lors du rassemblement du Parti québécois.

Dans une lettre ouverte diffusée jeudi, le président de la SSJBM, Mario Beaulieu, a indiqué que l’attentat de mardi soir est un « acte isolé de folie », mais que les accusations de xénophobie par des médias anglophones, et leurs insinuations calomnieuses envers les souverainistes ou défenseurs du français ont pu servir de «déclencheur socio-politique».

«Plusieurs ont constaté récemment l'émergence d'une inquiétude, sinon un climat de peur dans la population anglophone, qui n'est certainement pas sans rapport avec les dérapages diffusés dans ces médias», a écrit M. Beaulieu, qui déplore également la diffusion «sans retenue des commentaires carrément haineux des lecteurs qui ne se gênent pas de faire des parallèles avec les mouvements fascistes et néo-nazis».

Soulignant que le projet indépendantiste est aussi légitime que le projet fédéraliste, la SSJB invite les éléments anglophones modérés à intervenir davantage dans le débat actuel.

 

 

Commentaires