/lifestyle/books
Navigation
France Gauthier – C’est quoi l’amour?

Autoguérison amoureuse

Coup d'oeil sur cet article

L'animatrice, auteure de plusieurs livres sur la vie spirituelle et conférencière très populaire, France Gauthier, partage courageusement l’histoire de sa propre guérison amoureuse dans C’est quoi l’amour?, un ouvrage authentique, riche en enseignements et porteur d’espoir.

France Gauthier, qui a animé la populaire émission Si c’était vrai? à Canal Vie, partage les enseignements qui lui ont permis de changer sa façon d’aimer et guérir de vieilles blessures. Et elle le fait avec humour, en toute liberté, en se demandant toujours pourquoi l’amour, un sentiment si noble, génère tant de problèmes au quotidien.

« Jamais je n’aurais pensé écrire un livre aussi impudique. Ça prenait du courage. Mais il fallait que j’écrive à partir de mon expérience, sinon les gens ne comprendront pas. J’aurais pu faire un livre de grands enseignements sur l’amour, à partir de toutes les recherches que je fais et de tous les enseignements que j’ai reçus. Mais ça aurait nourri l’intellect et non le cœur. »

Un trou à remplir

France Gauthier souhaitait que les gens puissent s’identifier à un personnage. Et ce personnage, c’est elle. Personne d’autre. « C’est moi. Avec toute ma folie et toute ma dépendance affective, que je pensais que je n’avais pas. Je pensais que j’étais très indépendante, dans la vie, comme la majorité des femmes de carrière. Mais j’ai réalisé qu’il y avait une espèce de trou béant à l’intérieur de moi. Je ne savais pas d’où il venait. Il fallait que je comprenne d’où il venait et qu’ensuite je le remplisse. »

France Gauthier avait mal, émotivement et physiquement. « À la blague, je dis que j’ai été en peine d’amour, dans ma vie, pendant 45 ans. Mais c’est à peu près ça. Et tout à fait fonctionnelle par ailleurs. Mais cette espèce de mal-être dans mes relations amoureuses était permanent. Et je pensais que tout le monde était comme ça. Et que ça devait être comme ça, les relations intimes. »

Jusqu’à ce qu’elle comprenne que c’était devenu la norme... mais que ce n’était pas normal. « Ce n’est pas naturel. On ne vient pas ici pour souffrir : on vient ici pour triper. On vient ici pour créer, pour contribuer. Quand j’ai compris que c’était moi qui créais tout ça, que je pouvais changer le scénario, que j’avais pensé toute ma vie que mon scénario pathétique, hollywoodien bas de gamme de Desperate Housewives, c’était les autres qui me le faisaient subir... et que j’ai réalisé que c’était moi qui le créais... je me suis dit que si j’étais assez forte pour créer ça, je pouvais créer l’inverse. Ça a été ma révélation. »

Que faut-il pour avancer? « Ça prend beaucoup de foi. Il fallait avoir la conviction que je pouvais créer exactement l’inverse. »

« Exotérique »

Elle pensait que le véritable bonheur passait par l’intellect... mais a changé d’idée. « Il a fallu que je descende toute cette matière dans mon expérience pour la revoir à partir des yeux du cœur. Il faut voir tous les acteurs de notre vie comme étant des enseignants, des miroirs de ce qu’on porte. »

France Gauthier ne se considère pas comme une personne ésotérique, même si elle parle des guides spirituels et de channeling (canalisations). « En fait je suis une « exotérique ». Ce dont je parle n’est pas flyé. Je prends des affaires qui étaient ésotériques, que je ne comprenais pas, et je les remâche dans un langage populaire et popularisé, pour que tout le monde le comprenne. »

Extrait

« Quand mon cœur vibre, je ne me trompe jamais. Et quand mon mental argumente avec mon cœur, quand mon ego embarque et sème la peur et l’indécision, je me plante à tout coup. Avec les années, j’en suis arrivée à ne plus me fier qu’à cette sensation de joie et d’excitation dans mon cœur pour les choix concernant les moindres détails de ma vie, du style de mes vêtements aux relations avec mon entourage, en passant par mes décisions comptables! »

Commentaires