/opinion/columnists
Navigation

Une sage décision

Coup d'oeil sur cet article

Moi, je dis bravo au juge pour sa sagesse. Les gens ne connaissent pas tous les risques liés à la consommation abusive de boissons énergisantes.

Moi, je dis bravo au juge pour sa sagesse. Les gens ne connaissent pas tous les risques liés à la consommation abusive de boissons énergisantes.

On connaît les ravages quand les gens en prennent à outrance et c’est pourquoi il faut encore faire beaucoup de sensibilisation.

Nous avons commencé à remarquer les problèmes avec la consommation abusive de ces boissons dans les dernières années.

Certaines personnes peuvent être agressives. Ça crée de l’euphorie chez les jeunes. Quand c’est mélangé avec de l’alcool, l’effet est encore plus important.

Au États-Unis, il y a certains juges qui demandent toutes sortes d’engagements lorsqu’ils remettent des jeunes délinquants en liberté. J’ai même vu un juge demander à un jeune d’aller prier tous les dimanches.

Ça va loin, mais je crois que les juges peuvent quand même aider à faire respecter l’ordre, tout en aidant le jeune à bien s’intégrer dans la collectivité.

Même que, j’aimerais bien voir des juges demander des engagements plus originaux. On est original par les moyens qu’on utilise et les fins qu’on recherche.

LE TRIBUNAL, UN OUTIL

Le psychiatre a dû faire la démonstration que c’était mieux pour le jeune s’il ne consomme plus de boissons énergisantes.

C’est dommage lorsque le système judiciaire devient la seule porte de sortie, mais la décision d’un tribunal peut devenir le meilleur outil pour aider un jeune délinquant. Et surtout, ça peut aider les parents.

Parfois, les parents ont de la difficulté à imposer certaines conditions à leurs enfants aux prises avec des problèmes de délinquance. Avec une décision du juge, ça vient donner davantage de force aux parents qui n’étaient pas écoutés.

Ça vient mettre une sorte de pression sur le jeune, puisqu’il sait que les conséquences sont plus lourdes et qu’il peut être réprimandé par une autre autorité. Le décision du juge devient un outil pour aider le jeune et ses parents.

Mais les parents devront être courageux si le jeune ne respecte pas cet engagement. En d’autres termes, oui, c’est un outil de plus pour faire face au comportement d’un jeune délinquant, mais les parents doivent avoir la force de le dénoncer.

— Propos recueillis par Jean-Nicolas Blanchet

Commentaires